Hypericum hookerianum

Famille : Hypericaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Anciaux

 

 

JPEG - 55.6 ko
Hypericum hookerianum est un petit arbuste de jardin, à propriétés médicinales © Giuseppe Mazza

La plante est originaire du Bengladesh, du Bhoutan, de Chine (Xizang et Yunnan), d’Inde, du Népal, de Birmanie et du Nord de la Thaïlande, où elle pousse sur les pentes des lisières de forêts, à moyenne et haute altitudes.

Le nom du genre est une combinaison des mots grecs "hyper" = plus de, et de "eikon" = image, de référence peu claire ; l’espèce est dédiée au botaniste anglais William Jackson Hooker (1785-1865).

Nom commun : Hooker’s St. Johnswort (Anglais).

Hypericum hookerianum Wight & Arn. (1834) est une plante vivace, compacte et arrondie, sempervirente, arbustive, à feuilles semi-caduques dans les zones les plus froides, assez variable, de 1 à 1,5 m de haut, à tiges cylindriques, parfois aplaties, lorsque la plante est jeune. Les feuilles sont opposées sur un pétiole court, de forme lancéolées à ovales, de 2 à 7 cm de long et de 1 à 3 cm de large, de couleur vert intense sur la face supérieure, vert pale ou glauque sur la face inférieure.

Les inflorescences sont apicales et portent de une à cinq fleurs en forme de coupe, de 3 à 6 cm de diamètre, de couleur allant du jaune pâle à jaune intense, au à pétales arrondis et aux nombreuses étamines. Les fruits sont ovoïdes, de 1 à 1,7 cm de long ; ce sont des capsules contenant des graines brun rouge, de 1 mm. Elle se reproduit par semis, marcottage et bouturage.

C’est une espèce fortement appréciée pour sa longue et ostentatoire floraison, qui s’étale de l’été à l’automne ; utilisables en bordures, en revêtement de sol ou dans des endroits isolés, situés en plein soleil ou partiellement à l’ombre. Elle peut pousser sous une grande variété de climats, en particulier les zones froides, où elle peut résister, selon ce qui est rapporté dans la littérature, jusqu’à des températures de l’ordre de -30 °C.

Elle n’est pas trop exigeante au niveau du sol, mais l’arrosage doit être régulier durant tout l’été. Elle peut être cultivée en pot, avec un humus riche et bien drainé, pour la décoration des espaces ouverts et lumineux ; l’élagage périodique est utile pour conserver son port.

Les études en laboratoire ont montré que les feuilles et les branches avaient des propriétés anti bactériennes, anti tumorales et anti oxydantes intéressantes.

Synonymes : Norysca hookeriana (Wight & Arn.) Wight (1840) ; Hypericum patulum var. hookerianum (Wight & Arn.) Kuntze (1891).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des HYPERICACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_H-38-6_Hypericum_hookerianum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants