Kalanchoe blossfeldiana

Famille : Crassulaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 121.6 ko
Pour fleurir Kalanchoe blossfeldiana a besoin de 14 h d’obscurité par jour pendant 6 semaines © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du nord de Madagascar, où elle vit sur les pentes du Mont Tsaratanana entre 1600 et 2400 m d’altitude.

Le nom du genre est d’origine incertaine, car il n’a pas été spécifié par l’auteur, Michel Adanson (1727-1806) ; selon certains il viendrait du nom chinois de l’une des espèces du genre ; l’espèce est dédiée au semencier et pépiniériste allemand Robert Blossfeld qui en introduisit la culture en 1932.

Noms communs : Christmas kalanchoe, flaming Katie, flaming Katy, florist kalanchoe, Madagascar widow’s-thrill (anglais) ; kalanchoé de Blossfeld, kalanchoé des fleuristes (français) ; calancoe, calancola, calandiva (italien) ; calanchoe, escarlata (espagnol) ; calanchoê, calancoê, flor-da-fortuna, calandiva, kalandiva, kalanchoê, flor-do-papai (portugais) ; Flammendes Käthchen (allemand).

Kalanchoe blossfeldiana Poelln. (1934) est une plante herbacée vivace, succulente, aux tiges dressées, ramifiées, mesurant jusqu’à environ 45 cm de hauteur. Les feuilles, portées par des pétioles longs de 2,5 cm, sont opposées, charnues, persistantes, de forme elliptique à spatulée, de couleur vert foncé brillant, parfois rougeâtre en plein soleil, mesurent 3 à 10 cm de long et jusqu’à 4 cm de large ; les marges sont entières ou dentelées.

Les inflorescences, en cymes terminales denses, très ramifiées, portées par une hampe pouvant atteindre 10 cm de haut apparaissent en hiver et au printemps ; les fleurs individuelles, de longue durée, sur un pédoncule de 0,5 à 2 cm de long, ont des sépales lancéolés de 0,4 à 1 cm de long et une corolle rouge écarlate constituée d’un tube de 0,8 cm de long et de quatre lobes de 0,4 cm. L’espèce est brévidiurne : pour s’épanouir elle a besoin de 14 heures ou plus d’obscurité par 24 heures, pendant au moins six semaines.

Les fruits sont des follicules dressés contenant de nombreuses graines minuscules ellipsoïdales.

JPEG - 218.1 ko
Cultivable à l’extérieur pour parterres fleuris ou bordures. Hybrides à fleurs blanches, jaunes, orange et rose © Giuseppe Mazza

La multiplication se fait par semis en automne ou au printemps ; la germination étant stimulée par la lumière (photosensibilité positive), les graines sont distribuées en surface d’un substrat constitué de sable fin et de terreau en quantités égales. Elles germent en environ 15 jours à une température de 20 °C et la première floraison survient après 9 à 10 mois. La multiplication est également facile à partir de boutures apicales, dont on aura pris soin de bien laisser sécher la coupe, au printemps, sur un substrat constitué de terreau et de sable, ou de perlite, en quantités égales, à une température de 18 à 22 °C

Kalanchoe blossfeldiana, par ses nombreuses variétés et hybrides, est, parmi les Crassulaceae, la plante qui revêt une importance économique considérable, étant produite chaque année en grandes quantités comme plante à fleurs d’intérieur, en particulier en hiver, bien qu’on puisse induire sa floraison à toute époque de l’année en la soumettant à des jours courts artificiellement.

Alors que les espèces sauvages n’ont que des fleurs rouges, les variétés et hybrides possèdent une grande diversité de couleurs, du blanc au jaune, au rose, au rouge, dans différentes nuances ; les variétés à fleurs doubles, commercialisées sous le nom de ‘Calandiva’, sont également très populaires.

Cette plante ne peut être cultivée en plein air, pour réaliser des massifs ou des bordures, que dans les zones tropicales et subtropicales, car elle ne supporte pas les températures voisines de 0 °C, sauf pour une très courte période.

JPEG - 82 ko
Variété à fleurs doubles ressemblant à des roses © Giuseppe Mazza

L’exposition doit être en plein soleil ou légèrement ombragée, sur des sols, de préférence, argileux, additionnés de sable ou de gravier pour améliorer le drainage.

En pot, pour une utilisation intérieure, la plante devra être installée dans des conditions de luminosité maximale et à une température qui ne devra pas descendre en dessous de 10 °C, en utilisant comme substrat un mélange, en proportions égales, de terreau et de sable grossier ou de perlite.

En été, l’arrosage doit être régulier, tout en laissant le terrain sécher avant d’arroser à nouveau ; en hiver, ou lorsque la plante est soumise à une obscurité artificielle pour la forcer à fleurir, les arrosages doivent être rares.

Pendant la floraison, qui dure environ trois mois, un apport d’engrais riche en potassium et pauvre en (ou sans) azote, à la moitié de la dose recommandée, sera fait toutes les trois à quatre semaines.

L’espèce est sujette aux attaques de pucerons, et pour cette raison, elle doit être surveillée régulièrement afin d’intervenir rapidement.

Synonyme : Kalanchoe globulifera var. coccinea H. Perrier (1928).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des CRASSULACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_K-8-16_Kalanchoe_blossfeldiana
_K-8-2_Kalanchoe_blossfeldiana
_K-8-6_Kalanchoe_blossfeldiana
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants