Kalanchoe fedtschenkoi

Famille : Crassulaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 158.7 ko
Kalanchoe fedtschenkoi peut être cultivé à l’extérieur, mais il est sensible au froid © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du centre et du sud de Madagascar où elle pousse aux environs de 1000 m d’altitude dans les zones semi-désertiques.

Le nom du genre est d’origine incertaine, n’ayant pas été spécifié par l’auteur, Michel Adanson (1727-1806) ; selon certains il viendrait du nom chinois de l’une des espèces du genre ; l’espèce est dédiée au botaniste russe Boris Alexeevich Fedtschenko (1872-1947) qui était directeur du Jardin botanique de Saint-Pétersbourg.

Noms communs : amethyst scallops, aurora-borealis plant, lavender scallops, gray sedum, South American air plant (anglais) ; calancola (italien) ; calanchoê, calanchoê-fantasma (portugais) ; calanchoe (espagnol).

Kalanchoe fedtschenkoi Raym. - Hamet & H. Perrier (1915) est une plante vivace dont les tiges non fleuries sont plus ou moins prostrées, aux feuilles opposées persistantes succulentes, obovales, de 3 à 5 cm de long et 1 à 3 cm de large, cireuses, vert bleuâtre et aux marges dentelées brun rougeâtre ; au moment de la floraison les branches se redressent pour atteindre une quarantaine de centimètres. Inflorescences terminales en hiver et au printemps, de 15 à 30 cm de haut, portant de nombreuses fleurs en forme de clochettes pendantes, au calice vert-jaune, de 1,5 à 2 cm de long aux lobes triangulaires ; la corolle, rose-orangé, est constituée d’un long tube de 2 cm à 2,5 cm et de quatre lobes obovales de 5 mm de longueur.

Une fois la fructification terminée, la branche florifère sèche, mais émet, à la base, une ou deux branches latérales prostrées, stériles, mesurant entre 8 et 40 cm de long, qui, en s’enracinant dans le sol par le biais de l’émission de racines aériennes solides et rigides, finiront par produire à leur tour des branches florifères ; ainsi, au fil du temps, la plante peut s’étendre de manière significative. Les fruits sont des follicules contenant de nombreuses graines minuscules. La multiplication peut se faire par semis, par boutures de tiges ou de feuilles, par division des pieds ou à partir des plantules qui poussent parfois à la base du pétiole. L’espèce n’est cultivée en plein air que dans les régions à climat tropical, subtropical et, marginalement, tempéré chaud ; elle est, en fait, assez sensible au froid, étant incapable de résister, au-delà d’une très courte période, à des températures inférieures à -3 °C.

La plante doit être cultivée en plein soleil, ou en situation légèrement ombragée, dans des sols parfaitement drainants, de préférence acides ou neutres, dans lesquels elle peut résister à de longues périodes de sécheresse ; en raison de la couleur particulière de ses feuilles et encore plus de sa floraison spectaculaire, elle convient bien comme couvre-sol dans les jardins désertiques en association avec d’autres plantes succulentes. Elle est souvent cultivée en pots par les amateurs de plantes succulentes, en ambiance aussi lumineuse que possible, à des températures ne devant pas descendre en dessous de 10 °C, dans des substrats composés de terreau et de sable grossier ou de perlite, en proportions égales ; la variété ’Marginata’ aux marges bigarrées de couleur crème est très diffusée et appréciée. La plante étant sujette aux attaques de pucerons, elle doit être régulièrement surveillée afin de pouvoir intervenir rapidement. Enfin, des cas d’intoxication par ingestion ont été signalés, notamment chez des petits animaux, en raison de la présence de glucosides cardio-actifs.

Synonymes : Kalanchoe fedtschenkoi var. isalensis Boiteau & Mannoni (1949).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des CRASSULACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_K-19-1_Kalanchoe_fedtschenkoi
_K-19-2_Kalanchoe_fedtschenkoi
_K-19-3_Kalanchoe_fedtschenkoi
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants