Lepanthes cordeliae

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 104.1 ko
Lepantes cordeliae est une épiphyte des forêts humides de montagne du Pérou. Court rhizome et tiges minces, d’environ 6 cm, avec à l’apex une feuille ovale à apex pointu, de 2,5 cm © G. Mazza

L’espèce est originaire des forêts humides de montagne du Pérou (l’emplacement exact n’a pas été indiqué par le découvreur).

L’étymologie du nom de genre n’a pas été précisé par l’auteur ; selon certains il serait la combinaison des substantifs grecs “λεπίς” (lepis) = écaille et “άνθος” (anthos) = fleur, en référence à la forme de la fleur de nombreuses espèces.

D’autres considèrent qu’il dérive de "λέπος" (lepos) = écorce et de "άνθος" (anthos) = fleur, puisque les plantes du genre vivent sur l’écorce des arbres. L’espèce est dédiée au découvreur, Cordelia Head, J&L Orchids, Easton, Connecticut (USA).

Lepanthes cordeliae Luer (1992) est une espèce épiphyte cespiteuse de taille réduite au court rhizome et aux tiges minces, longues d’environ 6 cm, avec à l’apex une feuille dressée, ovale à l’apex pointu, de 2,5 cm de longueur et 1 cm de largeur, coriace, de couleur vert intense sur le dessus, teintée de pourpre au-dessous.

Inflorescence racémeuse, sur un pédoncule long de 5 à 10 mm, initialement dressée, puis incurvée, au rachis filiforme, mesurant jusqu’à 20 mm de long, portant de nombreuses fleurs qui s’ouvrent en succession pour une longue durée aux sépales carénés de couleur rouge pourpre et aux pétales et au labelle orangée rougeâtre.

Sépale dorsal elliptique à l’apex pointu, long de 3 mm et large d’environ 2 mm, réunis à la base aux sépales latéraux ; sépales latéraux elliptiques à l’apex pointu, longs de 2,7 mm et larges de 1,5 mm, réunis latéralement à la base sur environ 1/3 de la longueur. Pétales transversalement et irrégulièrement bilobés, longs de 1 mm et larges de 2,5 mm, et labelle bilaminé long de 1,5 mm.

La reproduction se fait par semis, in vitro, et au niveau amateur par division de chaque section pourvue d’au moins 3 ou 4 tiges.

Orchidée miniature de culture facile, à la floraison qui se prolonge pendant une longue période, nécessitant une exposition semi ombragée, des températures intermédiaires, une humidité ambiante élevée et un mouvement constant de l’air.

Arrosages réguliers et nébulisations en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau déminéralisée ou osmosée. Elle est habituellement cultivée en pots ou en paniers sur un substrat drainant et aéré constitué de fragments d’écorce de calibre moyen et de sphaigne. Les rempotages, si nécessaire, seront effectués à la reprise végétative.

JPEG - 133.3 ko
Inflorescence racémeuse, initialement dressée, puis incurvée, au rachis filiforme et aux nombreuses fleurs minuscules qui s’ouvrent en succession pour une longue durée aux sépales carénés de couleur rouge pourpre et aux pétales et au labelle orangé rougeâtre. Pétales transversalement et irrégulièrement bilobés, longs de 1 mm et larges de 2,5 mm, et labelle bilaminé de 1,5 mm. Orchidée miniature de culture facile nécessitant une exposition semi ombragée, des températures intermédiaires © Giuseppe Mazza

L’espèce est inscrite à l’annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/l-254-1_lepanthes_cordeliae
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants