Lepanthes katleri

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire du Pérou où elle pousse sur les arbres des forêts pluviales autour de 1800 m d’altitude.

L’étymologie du nom de genre n’a pas été spécifiée par l’auteur ; selon certains, il pourrait être la combinaison des substantifs grecs “λεπίς” (lepis) = écaille et “άνθος” (anthos) = fleur, en référence à la forme des fleurs de nombreuses espèces. D’autres estiment qu’il dérive de “λέπος” (lepos) = écorce et de “άνθος” (anthos) = fleur, étant donné que les plantes du genre vivent sur l’écorce des arbres. L’espèce est dédiée à celui qui l’a découverte, Ernest Katler.

Noms communs : Katler’s lepanthes (anglais).

Lepanthes katleri Luer (1991) est une espèce épiphyte cespiteuse de taille réduite au court rhizome et aux minces tiges dressées, longues de 4 à 5 cm, avec à l’apex une feuille dressée, elliptique à l’apex pointu, longue d’environ 1,5 cm, coriace. Inflorescences racémeuses, longues d’environ 5 cm, au rachis filiforme portant de nombreuses fleurs s’ouvrant une par une en succession pour une longue durée, au sépale dorsal blanc crème avec des bandes radiales pourpre foncé, aux sépales latéraux pourpre foncé tachés de blanc crème à la base et aux pétales pourpres. Sépale dorsal ovale à l’apex légèrement pointu et aux marges irrégulièrement fimbriées, long de 8 à 9 mm et large de 6 à 7 mm, sépales latéraux réunis sur environ les 2/3 de la longueur, longs de 10 à 11 mm et larges à la base de 5 à 6 mm, pétales irrégulièrement bilobés, d’environ 1,5 cm de largeur et 0,8 mm de longueur, et labelle bilaminé aux marges ciliées, long d’environ 1 mm.

JPEG - 171.5 ko
Lepanthes katleri, petite orchidée originaire du Pérou pousse sur les arbres des forêts pluviales autour de 1800 m d’altitude. Epiphyte cespiteuse, aux feuilles de 1,5 cm et aux inflorescences racémeuses, longues d’environ 5 cm, au rachis filiforme, elle porte de nombreuses fleurs minuscules s’ouvrant une par une en succession © Giuseppe Mazza

Elle se reproduit par semis, in vitro, et par division de chaque section pourvue d’au moins 3 ou 4 tiges.

Orchidée miniature à la floraison attrayante de longue durée, exigeant une exposition partiellement ombragée, des températures intermédiaires, une forte humidité ambiante et une ventilation constante. Elle nécessite des arrosages et des pulvérisations régulières en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau déminéralisée ou osmosée. Elle peut être montée sur branches, morceaux d’écorce ou radeaux de liège ou de racines de fougères arborescentes avec de la sphaigne à la base pour maintenir l’humidité, ou bien cultivée en pots ou en paniers sur un substrat drainant et aéré constitué de fragments d’écorce de calibre moyen et de sphaigne avec ajout éventuel de matériaux inertes pour améliorer le drainage. Transplantations et rempotages doivent être effectués à la reprise végétative.

L’espèce est inscrite à l’annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/l-255-2_lepanthes_hatleri
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants