Licuala triphylla

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire de Bornéo, de Malaisie péninsulaire, de Sumatra et de Thaïlande où elle vit dans les sous-bois des forêts humides jusqu’à environ 700 m d’altitude.

Le nom générique est dérivé du nom indigène ‘’leko wala’’ donné à ce genre de palmiers aux îles Moluques. Le nom spécifique est la combinaison de l’adjectif grec “τρεῖς” (treis) = trois et du substantif “φύλλον” (phyllon) = feuille, en référence à la feuille divisée en trois-cinq segments.

Noms communs : three leaf palm (anglais) ; palas (Malaisie) ; ga-por-nu, ka pho nok aen, ka pho nuu, pa-laa ti-ku (Thaïlande).

Licuala triphylla Griff. (1844) est une espèce monoïque solitaire, mesurant jusqu’à environ 1 m de hauteur, à tige courte et souterraine d’environ 2 cm de diamètre. Les feuilles, sur un pétiole long de 0,2-0,8 m et large à la base d’environ 4 mm, sont palmées, presque semi-circulaire, de 15-40 cm de largeur, subdivisée généralement en 3-5 segments cunéiformes de dimensions variables, tronqués et dentés à l’apex ; le segment central est plus large que les autres, 5-10 cm, et est généralement relié au pétiole au moyen d’une sorte de mince prolongement de celui-ci de 4-6 cm de longueur. Le pétiole est pourvu à la base, sur environ un tiers de sa longueur, d’épines recourbées longues d’environ 0,4 cm. Inflorescences, sur un pédoncule long de 7-20 cm, entre les feuilles (interfoliaires), plus courtes que celles-ci, dressées ou légèrement incurvées, longues de 30-40 cm, composées d’un axe principal à 2-4 inflorescences secondaires ramifiées, longues de 8-10 cm, portant des fleurs hermaphrodites sessiles, solitaires ou par paires, de couleur blanc verdâtre et finement pubescentes extérieurement.

JPEG - 276.5 ko
Licuala triphylla est l’un des plus petits et plus délicats palmiers existant. Originaire des forêts humides du sud-est asiatique, il a une courte tige souterraine d’environ 2 cm de diamètre. Les feuilles, très décoratives, sont larges de 15-40 cm sur un pétiole de 20-80 cm. Excellent couvre sol sous les tropiques et fruits aux vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Fruits globuleux à ellipsoïdes, mesurant jusqu’à environ 1 cm de longueur et 0,8 cm de diamètre, initialement de couleur verte, puis rouge orangé à maturité, contenant une seule graine globuleuse d’environ 0,7 cm de diamètre.

La reproduction se fait par les graines, préalablement nettoyées de la pulpe et maintenues dans de l’eau chaude pendant deux jours, dans un substrat aéré et drainant riche en matière organique maintenu humide à une température de 26-28 °C.

C’est l’un des palmiers les plus petits et les plus délicats au monde, utilisable comme couvre-sol dans les parcs et les jardins, même de petites dimensions, dans les régions au climat tropical humide et marginalement dans celles au climat subtropical, où les températures inférieures à 10 °C sont des événements exceptionnels et de très courte durée. Il nécessite une exposition ombragée ou semi ombragée, des températures et une humidité atmosphérique élevées, ne supportant pas les périodes de sécheresse. Il demande des sols parfaitement drainant, riches en matière organique, d’acides à neutres, maintenus constamment humides. D’un grand effet même en pots pour décorer les espaces en plein air, lorsque le climat le permet, ou les serres et les jardins d’hiver ombragés, avec des températures minimales hivernales supérieures à 16 °C et une humidité supérieure à 70 %.

Les fruits sont utilisés par certaines populations locales dans le traitement des gastralgies et des nausées.

Synonymes : Licuala ternata Griff. ex Mart. (1849) ; Licuala triphylla var. integrifolia Ridl. (1907) ; Licuala pygmaea Merr. (1929) ; Licuala filiformis Hodel (1997) ; Licuala stenophylla Hodel (1997).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/l-261-1_licuala_triphylla
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants