Linospadix monostachyos

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 244.5 ko
Linospadix monostachyos photographié en Australie dans son habitat © Giuseppe Mazza

Linospadix monostachyos (Mart.) H. Wendl. (1875) est originaire d’Australie, en particulier du Queensland et de la Nouvelle-Galles du Sud, où il vit dans les forêts tropicales humides à moyenne et haute altitude (jusqu’à 1500 m), confiné dans les zones les plus ombragées et humides.

Le nom générique est la combinaison des termes grecs ‘’linos’’ = fil, corde et ‘’spadix’’ = spadice, celui spécifique est la combinaison de ‘’monos’’ = seul, unique et ‘’stachys’’ = épi, tous deux faisant référence à la longue inflorescence simple.

Il est communément appelé : “walking-stick palm” (anglais) ; “Spazierstockpalme” (allemand).

Espèce à tige solitaire, de couleur verte et marquée par les anneaux laissés par les bases foliaires, de 3-4 cm de diamètre, il peut atteindre une hauteur de 6 m chez les individus centenaires dans son habitat (beaucoup moins en culture), avec à la base, sous le niveau du sol, un renflement en forme de pommeau. Les feuilles sont pennées, de couleur vert clair, longues d’environ 80 cm, aux pinnules irrégulièrement espacées sur le rachis de largeur variable, taillées en oblique et dentelées à l’apex.

L’inflorescence est simple, pendante, de couleur jaune, portant des fleurs unisexuées disposées en triade typique (une femelle entre deux mâles). Les fruits sont globuleux, de couleur rouge à maturité, d’environ 1 cm de diamètre. La reproduction se fait à partir des graines qui germent en un mois environ.

Espèce de grande valeur ornementale, également pour ses longues infrutescences retombantes, mais peu cultivée, elle est adaptée aux climats tropicaux et subtropicaux humides en exposition ombragée ; elle préfère les sols acides et les températures constantes, bien qu’elle puisse peut résister pendant une courte période à des températures voisines de -2 °C.

En raison de sa robustesse et du ‘’pommeau’’ naturel à sa base, la tige a été utilisée dans le passé comme bâton de marche, d’où le nom commun sous lequel cette espèce est universellement connue.

Synonymes : Areca monostachya Mart. (1838) ; Bacularia monostachya (Mart.) F.Muell. (1870) ; Kentia monostachya (Mart.) F.Muell. (1870).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_L-82-5_Linospadix_monostachya
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants