Memecylon umbellatum

Famille : Melastomataceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 106.5 ko
Memecylon umbellatum est un arbrisseau indien aux petites fleurs bleues aux propriétés médicinales © G. Mazza

L’espèce est originaire d’Inde, où elle vit principalement dans les forêts tropicales sèches sempervirentes et semi décidues le long des côtes occidentales, représentant dans certaines régions l’espèce arborée prédominante.

Le nom de genre est celui donné par Dioscoride (env. 40 - env. 90) à Arbutus unedo  ; le nom d’espèce dérive du latin “umbella” = ombrelle, en référence aux fleurs disposées en ombelle.

Noms communs : blue mist bush, iron wood tree, pride of Matheran (anglais) ; anjani (hindi).

Memecylon umbellatum Burm. f. (1768) est un arbuste ou un petit arbre mesurant jusqu’à environ 14 m, mais qui, normalement, ne dépasse pas les 4 m, très ramifié, dont les branches les plus jeunes ont une écorce de couleur gris-cendre.

Les feuilles, portées par un court pétiole, sont opposées, elliptiques ou ovales aux marges entières, longues de 3 à 7 cm et larges de 2 à 3 cm, de couleur vert foncé brillant sur la face supérieure, plus claire sur la face inférieure.

Les fleurs, réunies en grand nombre en ombelles axillaires, rapprochées et compactes, apparaissant à la partie inférieure des branches dépourvues de feuilles, sont sessiles, globuleuses lorsqu’elles sont encore fermées, en forme d’étoile une fois ouvertes, d’environ 1 cm de diamètre, avec quatre pétales de couleur bleu pourpre et des étamines plus longues que les pétales. Le fruit est une drupe globuleuse à la peau fine et coriace, de 0,6 à 1 cm de diamètre, initialement verte, puis tendant vers le rouge et ensuite vers le noirâtre à maturité.

La reproduction se fait généralement et facilement par semis, tandis que la multiplication végétative est plutôt difficile.

Bien que l’espèce soit très diffusée dans la nature et appréciée des populations locales, elle est relativement peu connue en dehors de son milieu naturel, et par conséquent, il n’existe pas d’informations suffisantes sur ses exigences en matière de culture, à l’exception de celles découlant des conditions climatiques de ses régions d’origine, tropicales avec une saison sèche bien définie.

La pulpe des fruits est comestible et a été consommé autrefois durant les périodes de disette. Le bois, très dur et dense, est utilisé dans la construction de bâtiments et d’embarcations, ainsi que comme combustible et pour la production de charbon de bois ; un colorant utilisé dans l’industrie textile est extrait des feuilles et des fleurs.

Les fruits, les feuilles et les racines étaient utilisés autrefois en médecine traditionnelle pour différentes pathologies ; des études en laboratoire ont mis en évidence des propriétés hypocholestérolémiantes et antimicrobiennes prometteuses sur des extraits de feuilles et des propriétés analgésiques sur les extraits de racines.

Enfin, on ne doit pas sous-estimer son potentiel en tant que plante d’ornement par sa floraison étrange et spectaculaire qui couvre pratiquement entièrement les branches dans leurs parties dépourvues de feuilles.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MELASTOMATACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_M-206-1_Memecylon_umbellatum
_M-206-2_Memecylon_umbellatum
_M-206-3_Memecylon_umbellatum
_M-206-4_Memecylon_umbellatum
_M-206-5_Memecylon_umbellatum
_M-206-6_Memecylon_umbellatum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants