Muntingia calabura

Famille : Muntingiaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 51.5 ko
Les fruits de la Muntingia calabura ont le goût de la barbe à papa © Giuseppe Mazza

La Muntingia calabura L. ( 1753 ) est originaire de l’Amérique tropicale : Mexique, Belize, Costa Rica, Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, Bahamas, Cuba, Haïti, République dominicaine, Jamaïque, St-Vincent-et-les-Grenadines, Trinité-et-Tobago, Bolivie, Équateur et Pérou.

Le genre est dédié au médecin et botaniste hollandais Abraham Munting ( 1626-1683 ) ; le nom de l’espèce est un de ceux sous lesquels elle est connue localement.

Noms communs : calabur-tree, cotton candy berry, glade mallow, glademallow, Jamaïca-cherry, jam tree, manzanil, Panama-berry, Singapore cherry, sirsen, strawberry-tree (anglais), bois de soie marron, bois d’orme, bois ramier, cerisier de Panama (français), acuruco, bersilana, bolaina yamanaza, bolina, cacaniqua, capolin, capulin blanco, capulin de comer, cedrillo, chirriador, chitato, guacimo, guinda, hembra, iumanasa, jonote, mahaujo, majagua, majagüillo, majagüito, memiso, memizo, mullacahuayo, nigua, niguito, niguo, palman, pasito, tapabotija, yunanasa (espagnol), calabura, pau de seda (portugais), Jamaïkakirsche, Panama-beere, Singapurkirsche (allemand).

C’est un arbre sempervirent à la croissance rapide, d’une hauteur pouvant atteindre 10 à 12 m, aux branches qui tendent à se disposer horizontalement ou à s’incliner vers le sol et aux feuilles ovées-lancéolées, assez rugueuses au toucher avec un apex pointu et des bords dentelés, longues de 8 à 12 cm et larges de 3 à 5 cm, de couleur vert foncé en partie supérieure et vert grisâtre en partie basse.

JPEG - 46.9 ko
Fleur de la Muntingia calabura © Giuseppe Mazza

Les fleurs sont solitaires ou disposées par paire, éphémères, d’un diamètre d’environ 2 cm avec cinq pétales blancs. Elles sont suivies de fruits sphériques de 10 à 15 mm de diamètre, principalement de couleur rouge à maturité, à la pulpe très douce saupoudrée de nombreuses graines très petites. On reproduit cette plante au moyen de ses graines qui ont une photo-sensibilité positive ( c’est-à-dire qu’elles germent seulement en présence de lumière ) et qui peuvent fructifier dès la première année.

C’est une espèce ornementale adaptée aux climats tropicaux et , marginalement, subtropicaux qui s’est répandue en dehors de son aire d’origine en se naturalisant et en devenant parfois envahissante.

En plus de ses fruits qu’elle produit régulièrement tout au long de l’année et qui sont très appréciés, en particulier des enfants, à cause de son goût semblable à celui de la barbe à papa, cette plante fournit un bois à brûler de très bonne qualité tandis que de son écorce on extrait une fibre utilisée pour les cordages.

C’est une espèce pionnière typique. Elle s’adapte à n’importe quel type de sol, même pauvre, et peut supporter des périodes de sécheresse. Des parties de cette plante sont diversement utilisées dans la médecine traditionnelle.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MUNTINGIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_M-196-1_Muntingia_calabura
_M-196-2_Muntingia_calabura
_M-196-3_Muntingia_calabura
_M-196-4_Muntingia_calabura
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants