Musa beccarii

Famille : Musaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire de Bornéo (Sabah) où elle vit dans les sous-bois des forêts pluviales à basse altitude.

Selon certains le genre a été dédié au médecin et botaniste romain Antonius Musa (63 avant J.-C. - 14 après J.-C.), selon d’autres le nom dérive de l’arabe “mawzah” = banane ; l’espèce est dédiée au botaniste italien Odoardo Beccari (1843-1920).

Noms communs : red ornamental banana (anglais).

Musa beccarii N.W.Simmonds (1960) est une plante herbacée à rhizome, cespiteuse, mesurant jusqu’à environ 3 m de haut, avec une tige courte et souterraine et une pseudotige, constituée par les bases foliaires s’enroulant étroitement les unes sur les autres, de 1 à 1,5 m de hauteur. La pseudotige se termine par une touffe de feuilles, sur un pétiole cannelé long de 30 à 60 cm, ascendantes, oblongues-lancéolées à l’apex pointu, mesurant jusqu’à 1,2 m de long et 30 à 40 cm de large, de couleur vert intense, cireuses, à la nervure centrale proéminente sur la face inférieure et aux minces nervures latérales parallèles. L’inflorescence, sur un pédoncule long de 5 à 7 cm recouvert d’une courte et rigide pilosité, est un épi terminal vertical aux fleurs tubulaires de couleur jaune réunies en groupes le long de l’axe floral, dont chaque groupe est recouvert d’une bractée lancéolée de couleur rouge écarlate à l’apex obtus verdâtre, caduque ; l’inflorescence en bourgeon est particulièrement fuselée, et mesure environ 12 cm de long et 4 cm de diamètre. Les fleurs à la base, en groupes de 1 à 3, sont femelles ou hermaphrodites, pouvant s’auto-polliniser, de 8 à 10 cm de long, suivies de celles mâles, en groupes de 2 à 5 par bractée, longues d’environ 4 cm, qui tombent en même temps que les bractées ; les fleurs mâles et leurs bractées se succèdent en continu pendant plusieurs mois.

JPEG - 180.1 ko
Originaire des forêts pluviales de Bornéo, Musa beccarii est une espèce rhizomateuse atteignant 1,5 m de hauteur. Longue floraison et culture facile même en pots © Giuseppe Mazza

Les fruits, sur un court pédoncule, sont des baies presque cylindriques, amincies et à l’apex tronqué, de 7 à 12 cm de longueur et 2 à 2,5 cm de diamètre, initialement de couleur verte, puis jaune pâle à maturité, contenant de nombreuses graines oblongues, d’environ 4 mm de longueur, immergées dans une pulpe blanche. Après la floraison et l’éventuelle fructification la pseudotige meurt, mais à partir du rhizome de nouveaux drageons continuent de se produire.

La reproduction est facile par division des drageons pourvus de racines et à partir des graines, préalablement immergées dans de l’eau tiède pendant 2 jours, dans un substrat organique drainant maintenu constamment humide à une température de 24 à 26 °C, avec des temps de germination de 1 à 3 mois.

L’une des plus ornementales parmi les espèces de Musa de dimensions contenues en raison de son feuillage luxuriant et de ses inflorescences de couleur rouge vif de longue durée, elle est également l’une des rares qui réussit facilement à fleurir et à fructifier en pots dans un environnement intérieur même peu lumineux. De croissance rapide, elle peut être cultivée dans les parcs et les jardins, même d’étendue limitée, dans les zones tropicales et subtropicales humides, de préférence en exposition ombragée, bien qu’elle supporte le plein soleil, et à l’abri du vent, dans un sol fertile, bien drainé, de légèrement acide à neutre, maintenu constamment humide. Ailleurs elle peut être cultivée en pots afin de pouvoir être mise à l’abri pendant les mois les plus froids dans un environnement protégé, avec des températures minimales de préférence supérieures à 16 °C, les températures plus basses bloquant la croissance. Arrosages abondants du printemps à l’automne, légèrement plus réduits en hiver, mais sans jamais laisser sécher complètement le substrat, et fertilisations régulières. Les inflorescences sont utilisées dans les compositions florales.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MUSACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/m-233-1_musa_beccarii
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants