Musa velutina

Famille : Musaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Fabienne Dauphin

 

 

JPEG - 77.4 ko
Musa velutina est un petit bananier d’ornement aux fruits roses veloutés © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire d’Inde (Arunachal Pradesh et Assam) et du nord du Myanmar, où elle pousse dans les forêts humides, à basse altitude.

Selon certains, le genre est dédié au médecin et botaniste romain Antonius Musa (63 av. J.-C. -14 apr. J.-C.), selon d’autres, le nom vient de l’arabe « mawzah » = banane ; le nom de l’espèce est le terme latin « velutina » = velouté, dérivé du latin médiéval « velutum » = velours, en référence à l’aspect de la surface de ses fruits.

Noms communs : Assam banana, baby pink banana, fuzzy banana, hairy banana, ornamental red banana, pink banana, pink-fruited banana, pink velvet banana, red Thai banana, self-peeling banana, velvet pink banana (anglais) ; bananier à fleurs roses (français) ; banana rosa (italien) ; bananeira de jardim, bananeira ornamental (portugais) ; banano rojo, guineo rosado (espagnol) ; Kenia-banane (allemand).

Musa velutina H. Wendl. & Drude (1875) est une plante herbacée monocotylédone, rhizomateuse, cespiteuse, à tige courte et souterraine, avec un pseudo-tronc d’1 à 1,8 m de haut et de 5 à 8 cm de diamètre formé de gaines foliaires étroitement imbriquées.

Au sommet du pseudo-tronc émerge une touffe de feuilles ovoïdes, cireuses, d’un vert intense, d’environ 1 m de long et 35 cm de large, marquées d’une nervure centrale saillante de couleur rose sur la face inférieure et de fines veines latérales parallèles.

L’inflorescence, portée par un pédoncule pubescent rougeâtre, est un épi terminal composé de fleurs tubulaires orange réunies en groupes le long de l’axe floral. Chaque groupe est recouvert par une bractée lancéolée caduque, de couleur rose.

À la base les fleurs sont femelles ou hermaphrodites, pouvant donc s’auto-polliniser, disposées en 5 groupes environ de 3 à 5 fleurs sur une rangée, suivies par les fleurs mâles, caduques, 5 par bractée en moyenne, également sur une rangée.

Les fruits, portés par un pédoncule court, sont des baies rose violacé longues d’environ 7 cm, brusquement tronquées au sommet, pubescentes, à trois côtes ou plus, renfermant une pulpe blanche où baignent de nombreuses graines noires tuberculées, aplaties, d’environ 5 mm de diamètre et 2 à 3 mm de hauteur.

Les fruits sont déhiscents (ils s’ouvrent spontanément à maturité) et sont considérés comme non comestibles en raison de la présence de nombreuses graines très dures, même si la pulpe a un goût agréable, légèrement acidulé.

Après la floraison, le pseudo-tronc meurt mais de nouveaux rejets continuent à se développer à partir du rhizome. La plante se multiplie facilement par division et par semis : les graines doivent être préalablement scarifiées afin de ramollir leur coque rigide et imperméable ou bien trempées dans l’eau pendant 2 à 3 jours avant de les planter dans un substrat sableux maintenu humide à une température de 22 à 26 °C et placées en situation lumineuse ; la germination peut demander un mois ou plus.

Si Musa velutina est un des bananiers les plus répandus, c’est bien sûr pour ses qualités intrinsèques, mais aussi pour sa rapidité de croissance, la rusticité du rhizome et la facilité avec laquelle il fleurit et fructifie en pot et en intérieur.

Il se cultive en pleine terre dans les zones à climat tropical, subtropical et tempéré et résiste aux températures pouvant descendre jusqu’à environ –5 °C malgré la perte de sa partie aérienne. Le rhizome supporte quelques degrés au-dessous de –5 °C s’il est protégé par un bon paillage ; la plante repart alors au printemps et fleurit fin d’été. Grâce à la rapidité de sa croissance, il est d’ailleurs le seul Musa capable d’effectuer son cycle de vie en 20 semaines environ, en partant du rhizome.

Il a besoin d’une exposition plein soleil ou ombre légère, d’un sol léger, bien drainé, riche en matière organique, acide ou neutre, maintenu constamment humide pendant les mois les plus chauds, et d’une situation protégée du vent qui pourrait abîmer ses feuilles. En pot et en appartement, placer la plante à l’endroit le plus lumineux possible et lui fournir un terreau possédant les caractéristiques décrites plus haut en maintenant ce dernier constamment humide l’été, plutôt sec l’hiver.

Dans ses pays d’origine, les inflorescences et les fruits sont utilisés au cours des cérémonies religieuses et des fêtes en général.

Synonymes : Musa dasycarpa Kur (1867).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MUSACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_M-205-1_Musa_velutina
_M-205-2_Musa_velutina
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants