Neesia altissima

Famille : Malvaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 233.3 ko
Dans les forêts pluviales Neesia altissima atteint 40 m avec un tronc de plus de 1,2 m de diamètre © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Bornéo, de Java, de Malaisie péninsulaire, de Singapour, de Sumatra et de Thaïlande où elle croît dans les forêts primaires pluviales, souvent le long des berges des cours d’eau, jusqu’à environ 1800 m d’altitude.

Le genre est dédié au botaniste et pharmacologue allemand Theodor Friedrich Ludwig Nees von Esenbeck (1787-1837) ; le nom spécifique est le superlatif absolu de l’adjectif latin “altus, a, um” = haut, élevé, en référence évidente.

Noms communs : ki bengang (Java) ; bengang, durian (Indonésie) ; apa-apa, bengang, bungal, dendulang, durian daun, durian tupai, punggai (Malaisie) ; duyin (Birmanie) ; si bengang (Sumatra) ; chang baek (Thaïlande).

Neesia altissima (Blume) Blume (1835) est un arbre sempervirent pouvant dépasser les 40 m de hauteur, pour les spécimens âgés dans la nature, au tronc droit, mesurant jusqu’à 1,2 m de diamètre, à l’écorce légèrement rainurée de couleur marron grisâtre. Les feuilles, sur un pétiole long de 10 cm, sont alternes, simples, obovales-oblongues à l’apex obtus ou rétus, à marge entière et à nervure pennée proéminente, coriaces, de 25 à 30 cm de longueur et 10 cm de largeur, de couleur vert intense au-dessus, gris vert et pubescentes en-dessous. Les feuilles, dans leur phase initiale de croissance, sont protégées par deux stipules linéaires-lancéolées, longues de 2 à 4 cm, caduques. Inflorescences corymbeuses à l’aisselle des feuilles tombées portant de petites fleurs, de 1 à 1,5 cm de diamètre, renfermées en boutons dans un épicalice caduc. Calice en coupe et corolle à 5 pétales prématurément caduques, oblongues à apex obtus, blanc-rosé, et nombreuses étamines réunies à la base. Les fruits sont des capsules ovoïdes-pentagonales à apex pointu, ligneuses, extérieurement recouvertes de tubercules pyramidaux de couleur marron foncé, de 15 à 20 cm de longueur et de 10 à 15 cm de largeur, déhiscentes à l’apex en 5 valves, contenant de nombreuses graines ellipsoïdes noires à arille jaune ; les parois intérieures sont densément couvertes de poils irritants de couleur orangée.

La reproduction se fait par semis dans un substrat drainant, fertile, maintenu constamment humide à une température de 24 à 26 °C. Espèce rarement cultivée en dehors de ses régions d’origine qui mériterait une plus grande diffusion pour son feuillage décoratif, adaptée aux parcs et aux grands jardins dans les régions au climat tropical et subtropical. Elle nécessite une exposition en plein soleil ou légèrement ombragée, en particulier dans la phase initiale de croissance, et des sols maintenus presque constamment humides.

JPEG - 225.5 ko
Les feuilles coriaces, longues de 25-30 cm, et les fruits ont des vertus médicinales. Le bois, léger et facile à travailler, est connu sous le nom de “durian” © G. Mazza

Le bois, connu commercialement sous le nom de “durian”, léger et facile à travailler, est utilisé dans la construction des habitations pour les parties intérieures, car il n’est pas très résistant aux agents atmosphériques et aux insectes xylophages, comme plancher, huisseries et panneaux ; il est également utilisé dans la fabrication de meubles, d’instruments de musique, d’objets artisanaux d’usage courant et dans la fabrication de contre-plaqué.

Les fruits sont utilisés localement en médecine traditionnelle comme diurétiques de même que les feuilles dans la gonorrhée.

Synonymes : Esenbeckia altissima Blume (1825).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MALVACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/n-79-1_neesia_altissima
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants