Orchidantha siamensis

Famille : Lowiaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 254.5 ko
Rare en culture, Orchidantha siamensis est une espèce herbacée à rhizome originaire des forêts de Malaisie péninsulaire, de Singapour et de Thaïlande péninsulaire © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Malaisie péninsulaire, de Singapour et de Thaïlande péninsulaire où elle vit dans les forêts pluviales le long des cours d’eau et au bord des clairières à basse altitude.

Le nom de genre dérive de la combinaison des termes grecs “ὄρχις” (orchis) et “ἄνθος” (anthos) = fleur, autrement dit, ‘fleur semblable à une orchidée’, le genre se caractérise en fait par des fleurs à trois sépales et trois pétales, dont l’un d’entre eux est très différent par la forme, la taille et la couleur des deux autres, une structure qui rappelle celle des orchidées ; Le nom spécifique est l’adjectif latin "siamensis" = du Siam (ancien nom de la Thaïlande), en référence à l’un des lieux d’origine.

JPEG - 98.9 ko
Par le pétale médian semblable à un labelle, elle rappelle une orchidée comme l’indique le nom scientifique © Giuseppe Mazza

Orchidantha siamensis K.Larsen (1961) est une espèce herbacée à rhizome, vivace, à feuilles persistantes, à courtes tiges ramifiées et à feuilles distiques, sur un pétiole long de 30 à 50 cm, simples, lancéolées à apex pointu et à marge entière, de 30 à 35 cm de longueur et de 6 à 7 cm de largeur, de couleur vert intense brillant avec la nervure médiane vert clair.

Inflorescences à la base de la plante, persistant pendant une longue période, portant des fleurs bisexuelles de courte durée (1 ou 2 jours), qui s’ouvrent successivement, avec 3 sépales presque égaux, 3 pétales inégaux et 5 étamines.

Sépales linéaires-lancéolés à apex pointu, longs de 6 à 8 cm et larges d’environ 1 cm, rétrofléchis, de couleur vert olive avec des reflets violets.

Pétales latéraux minces à apex denté, rétrofléchis, longs de 1,5 à 2 cm et larges de 2 à 3 mm, de couleur blanche, pétale médian semblable au labelle des orchidées, long de 5 à 6 cm et large à l’apex de 2 à 2,2 cm, émarginé, de couleur blanche.

Étamines, d’environ 1 cm de long, disposées en demi-cercle autour du style et tournées face au labelle.

Style, de 1 à 1,5 cm de long, au stigmate trilobé, long de 1,5 cm, à lobes frangés. Le fruit est une capsule à apex allongé, long de 2,5 à 3 cm, contenant de nombreuses graines velues, de 0,7 cm de long, pourvues d’arille.

La reproduction se fait par semis, mais habituellement par division.

Espèce au feuillage décoratif et aux fleurs, à la forme particulière, produites pendant longtemps, rare en culture, pouvant avantageusement être utilisée pour les bordures ou comme couvre-sol dans les parcs et jardins ombragés des régions au climat tropical et subtropical humide. Elle nécessite une exposition mi-ombragée ou ombragée et des sols meubles, drainants, riches en matière organique, maintenus constamment humides. Excellent sujet à cultiver en pots pour la décoration des jardins d’hiver, des vérandas et des intérieurs même peu lumineux, avec des températures minimales hivernales non inférieures à 16 °C et une humidité atmosphérique de 70 à 80 %.

Pour augmenter le taux d’humidité en présence de températures élevées et d’air sec on peut recourir à de fréquentes nébulisations avec de l’eau à température ambiante, non calcaire, afin d’éviter les taches disgracieuses sur les feuilles. On peut également créer un microclimat humide autour de la plante en la plaçant sur une grande soucoupe remplie d’argile expansée, ou de tout autre matériau inerte, avec une couche d’eau qui ne sera pas en contact direct avec le fond du pot. Les arrosages doivent être réguliers et abondants en été, plus réduits en hiver, mais sans jamais laisser sécher complètement le substrat, et la fertilisation, en cours de période végétative, sera effectuée avec un produit hydrosoluble équilibré contenant des oligo-éléments à la moitié de la dose indiquée sur l’emballage.

JPEG - 119.4 ko
L’inflorescence porte des fleurs éphémères apparaissant successivement à partir du sol, cachées parmi les feuilles des sous-bois, à la base de la plante © Giuseppe Mazza

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LOWIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/o-136-2_orchidantha_siamensis
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants