Ostorhinchus cyanosoma

Famille : Apogonidae

 

GIF - 5.6 ko

 

Texte © Giuseppe Mazza

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 53.8 ko
Peu diffusé en aquarium, Ostorhinchus cyanosoma a un indice de vulnérabilité très faible © Giuseppe Mazza

Le peu fréquent Apogon à rayures jaunes ( Ostorhinchus cyanosoma - Bleeker, 1853 ) appartient à la classe des Actinopterygii, les poissons à nageoires rayonnées, à l’ordre des Perciformes et la famille des Apogonidae riche de plus de 200 espèces présentes dans les mers tropicales, avec quelques exceptions comme Apogon imberbis de Méditerranée et les espèces d’eau douce du genre Glossamia.

Le nom de genre Ostorhinchus vient du grec "osteon" = os et de "rygcos" = bec, en raison de la mâchoire osseuse dentelée et positionnée en position avancée qui remplace les dents.

Le nom d’espèce cyanosoma vient du grec "kyanos" = bleu et de "soma" = corps, en référence à la couleur de fond du corps.

Zoogéographie

Il vit dans les eaux tropicales de l’Indo-Pacifique. A titre indicatif, on le trouve du Mozambique et de Madagascar à la Mer Rouge. Puis aux Maldives, aux îles Cocos, en Australie, en Indonésie, en Nouvelle-Guinée, aux Philippines, à Taiwan et dans les îles japonaises de Ryükyü. Vers le sud-est, il a atteint les îles Salomon, les îles Vanuatu, les îles Fidji, la Nouvelle-Calédonie et les Tonga.

Écologie-Habitat

Il vit dans les formations coralliennes, dans les lagons et sur le côté extérieur du récif, jusqu’à 50 m de profondeur, bien que généralement il ne descende pas au-dessous de 15 m.

Morphophysiologie

Ostorhinchus cyanosoma peut atteindre les 8 cm, mais il dépasse rarement 6 cm et, dans l’ensemble, il rappelle Apogon imberbis et Ostorhinchus compressus. Sur le dos, comme cela est habituel chez les Apogonidae, on note deux nageoires. La première, de forme triangulaire, possède 7 rayons épineux , tandis que la seconde compte 1 rayon épineux et 9 rayons mous. La nageoire anale, pratiquement symétrique, a deux rayons épineux et 8 mous ; les pectorales possèdent 14 rayons inermes et la caudale est bilobée. Sur la couleur de fond, bleu argenté, on remarque six bandes horizontales jaune-orange au bord de couleur plus intense, et même l’iris et les nageoires présentent cette décoration.

Éthologie-Biologie reproductive

C’est un animal tranquille qui vit à l’abri des coraux ou parmi les longues épines des oursins des mers tropicales, se nourrissant principalement de petits crustacés et de larves de poissons dérivant dans les courants. Les mâles recueillent les œufs fécondés et les gardent dans la bouche jusqu’à ce qu’ils éclosent. Il se reproduit également en captivité, mais c’est un poisson peu fréquent en aquarium.

Les populations ne sont pas affectées par la dégradation des récifs liée aux changements climatiques et leurs effectifs peuvent doubler en moins de 15 mois. L’indice de vulnérabilité de l’espèce est donc très faible : seulement 10 sur une échelle de 100.

Synonymes

Apogon cyanosoma - Bleeker, 1853.

 

→ Pour des notions générales sur les poissons cliquer ici

→ Pour apprécier la biodiversité des Osteichthyes, les POISSONS OSSEUX, et trouver d’autres espèces cliquer ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_O-26-1_Ostorhinchus_cyanosoma
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants