Paphiopedilum godefroyae

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 79.1 ko
Paphiopedilum godefroyae a des fleurs de 5 à 10 cm, relativement grandes, et est de culture facile © G. Mazza

L’espèce est originaire de Thaïlande où elle vit le long de la côte à proximité de la mer dans les cavités des rochers calcaires remplies de feuilles en décomposition jusqu’à environ 30 m d’altitude ; le climat est moussonique, chaud et pluvieux de juin à octobre, sec et relativement frais de novembre à mai.

Le nom de genre est une combinaison des mots grecs "paphia", attributs d’Aphrodite, et "pédilon" = sandale, en référence à la forme du labelle.

L’espèce a été dédiée à la femme du botaniste et horticulteur français Alexandre Godefroy-Lebeuf (1852-1903), chez lequel elle a fleuri pour la première fois en Europe et qui l’a décrite sous le nom de Cypripedium godefroyae, dans son magazine "L’Orchidophile" en 1883.

Noms communs : Mrs. Godefroy’s Paphiopedilum (anglais).

Paphiopedilum godefroyae (God.-Leb.) Stein (1892) est une espèce terrestre ou lithophyte plutôt variable, cespiteuse, avec de 4 à 6 feuilles persistantes alternes, distiques, coriaces, oblongues-linéaires, mesurant jusqu’à environ 14 cm de long et larges de 3 cm, vert foncé avec des taches vert clair sur la face supérieure, ponctuées de pourpre sur la face inférieure.

Inflorescence terminale dressée mesurant jusqu’à 10 cm de long, légèrement pubescente, portant 1 ou 2 fleurs cireuses arrondies de 5 à 10 cm de diamètre, de couleur allant du vert clair au blanc crème diversement parsemées de pourpre brun ; les fleurs sont de longue durée, 4 à 6 semaines. La reproduction se fait par semis, in vitro, et par division, à la reprise végétative, de chaque section ayant au moins 3 ou 4 touffes.

Espèce très ornementale par ses grandes fleurs, par rapport à la taille de la plante, ainsi que par son feuillage, de culture relativement facile si les rythmes saisonniers sont respectés.

Nécessite en été, pendant la période de croissance, un léger ombrage, voire quelques heures d’ensoleillement direct, des températures moyennes à élevées, des arrosages réguliers et une humidité élevée, de 60 à 80 % ; à la fin de la croissance, en hiver, les arrosages doivent être espacés pour permettre une légère période de repos au sec afin de stimuler la floraison avec des températures plus fraîches ; une bonne et constante ventilation est fondamentale.

Pour les arrosages et les nébulisations on utlisera de l’eau de pluie, de l’eau osmésée ou de l’eau déminéralisée ; les apports d’engrais, distribués de manière appropriée et en alternance, de façon à éviter l’accumulation de sels au niveau des racines, auxquels l’espèce est particulièrement sensible, doivent être faits au cours de la période de végétation de préférence avec des produits équilibrés hydrosolubles, contenant des oligoéléments, au quart de la dose recommandée sur l’emballage, voire moins. Utiliser de préférence des pots de petites dimensions avec de nombreux trous pour favoriser la ventilation et un substrat très aéré, l’espèce étant sensible à la stagnation de l’eau, pouvant provoquer une pourriture létale, qui peut être constitué de morceaux d’écorce de calibre moyen avec ajout de perlite, de mousse et de gravier calcaire ; le rempotage doit être effectué à la fin de la floraison.

L’espèce est inscrite à l’Annexe I de la CITES (espèces menacées d’extinction dont le commerce n’est autorisé que dans des circonstances exceptionnelles).

Synonymes : Cypripedium godefroyae God.-Leb. (1883) ; Cypripedium godefroyae var. leucochilum Rolfe (1894) ; Paphiopedilum godefroyae (hort. ex God.-Leb.) Pfitzer (1895) ; Cordula godefroyae (God.-Leb.) Rolfe (1912) ; Paphiopedilum leucochilum (Rolfe) Fowlie (1975) ; Paphiopedilum ang-thong Fowlie (1977) ; Paphiopedilum godefroyae f. leucochilum (Rolfe) Braem & Chiron (2003) ; Paphiopedilum godefroyae f. leucochilum (Rolfe) O.Gruss & M.Wolff (2007).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_P-543-1_Paphiopedilum_godefroyae
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants