Paphiopedilum micranthum

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 84.5 ko
Paphiopedilum micranthum est une espèce terrestre de Chine et du Vietnam menacée d’extinction © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Chine (Guangxi, Guizhou et Yunnan) et du Vietnam septentrional, où elle vit dans les forêts sur des sols rocheux calcaires ou dans les crevasses exposées au nord, entre 1000 et 1700 m d’altitude.

Le nom de genre est une combinaison des mots grecs "Παφια" (Paphia), attributs d’Aphrodite, et "πεδιλον" (pedilon) = sandale, en référence à la forme du labelle ; Le nom d’espèce est une combinaison des mots grecs "μικρός" (mikrós) = très petit et "ἄνθος" (anthos) = fleur, nom plutôt inapproprié compte tenu de la taille réelle des fleurs.

Noms communs : Vietnam slipper orchid (anglais) ; ying ye dou lan (chinois).

Paphiopedilum micranthum Tang & F.T.Wang (1951) est une espèce terrestre ou lithophyte aux rhizomes traçants, de 1,5 à 2,5 mm de diamètre, et aux touffes espacées, jusqu’à plus de 10 cm, constituées de 3 à 5 feuilles distiques de forme oblongue à elliptique, de 5 à 16 cm de long et 1,5 à 3 cm de large, avec des carrés de couleur vert clair et vert foncé sur la face supérieure, densément pointillées de pourpre sur la face inférieure. Inflorescence dressée portant une fleur unique, rarement deux, de 4 à 7 cm de large, sur un pédoncule long de 6 à 25 cm, velu, de couleur verte tachetée de pourpre ou de brun rougeâtre ; les fleurs sont de longue durée, 2 à 3 semaines. Sépale dorsal ovale, de 1,5 à 2,5 cm de long et 1,2 à 2,5 cm de large, de couleur jaune pâle veiné de pourpre, sépales latéraux réunis pour former un seul sépale (synsépale) derrière le labelle, de forme et de dimension similaire au dorsal, pétales ovales-suborbicolaires à l’apex arrondi, de 2 à 3,2 cm de long et 2,5 à 3,5 cm de large, de la couleur du sépale dorsal, labelle sacciforme, de 5 à 6,5 cm de long et 3,5 à 4,5 cm de large, à la marge supérieure incurvée vers l’intérieur, de couleur blanche, rose pâle ou rose, et staminode de forme circulaire à elliptique, de 1 à 1,2 cm de long et 0,8 à 1 cm de large, de couleur blanche à la base et jaune tachetée de rouge à l’apex.

La reproduction se fait par semis, in vitro, et par division, à la reprise végétative, à partir de chaque section pourvue d’au moins 3 ou 4 touffes.

Espèce particulièrement ornementale, tant par les fleurs que par le feuillage, nécessitant une luminosité diffuse élevée, des températures moyennes à élevées en été, 20 à 30 °C, fraiches en hiver, avec des températures nocturnes de 8 à 10 °C pour stimuler la floraison, une forte humidité, 60 à 80 %, et une ventilation constante. Elle est généralement cultivée dans des pots larges et bas ou dans des paniers pour permettre aux rhizomes de s’allonger librement, en utilisant un substrat drainant et aéré qui peut être constitué de morceaux d’écorce de calibre moyen, de gravier et de perlite, avec ajout possible de sphaigne, pour maintenir une meilleure humidité, si l’environnement est plutôt sec. Arrosages réguliers et abondants en été, de préférence au début de la journée et en évitant la stagnation à l’aisselle des feuilles qui peut provoquer la pourriture, espacés en hiver, mais sans jamais laisser le substrat complètement sec. Les arrosages et les nébulisations seront effectués avec de l’eau de pluie, de l’eau osmosée, et les apports d’engrais pendant la période végétative, avec des produits équilibrés hydrosolubles, contenant des oligoéléments, au quart dose de la dose recommandée sur l’emballage, voire moins. Le rempotage doit être fait au printemps après la floraison.

L’espèce est inscrite à l’Annexe I de la CITES (espèces menacées d’extinction dont le commerce n’est autorisé que dans des circonstances exceptionnelles).

Synonymes : Paphiopedilum micranthum subsp. eburneum Fowlie (1993) ; Paphiopedilum micranthum var. alboflavum Braem (1994) ; Paphiopedilum micranthum var. glanzeanum O.Gruss & Roeth (1994) ; Paphiopedilum micranthum f. alboflavum (Braem) Braem (1998) ; Paphiopedilum micranthum f. glanzeanum (O.Gruss & Roeth) O.Gruss & Roeth (1999) ; Paphiopedilum globulosum Z.J.Liu & S.C.Chen (2002) ; Paphiopedilum micranthum var. oblatum Z.J.Liu & J.Yong Zhang (2002).

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/p-565-1_paphiopedilum_micranthum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants