Passiflora racemosa

Famille : Passifloraceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 69.8 ko
La Passiflora racemosa a des inflorescences retombantes de 50 cm avec des corolles de 10 à 12 cm © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire du Brésil (Rio de Janeiro ) où elle pousse à la lisière des forêts côtières humides.

Le nom du genre est issu de la combinaison des mots latins "passio, -onis" = passion, souffrance et "flos" = fleur, par allusion à la structure de la fleur dans laquelle les premiers missionnaires espagnols entrevoyaient les instruments de la Passion du Christ ; le nom latin de l’espèce "racemosa" = en racème, en grappe fait référence à la forme de l’inflorescence.

Noms communs : red passion flower (anglais), passiflore rouge (français), maracujà-do-principe (portugais), maracujà-mirim (portugais-Brésil), rote Passionsblume (allemand).

La Passiflora racemosa Brot. ( 1817 ) est une espèce grimpante pérenne et sempervirente qui s’accroche à des supports grâce à des vrilles produites à l’aisselle des feuilles. Elle a des tiges ligneuses, grisâtres et presque cylindriques en partie basse, herbacées, glabres et filiformes en partie haute, qui peuvent atteindre une longueur de 10 m. Les feuilles, portées sur un pétiole long de 2 à 4 cm et doté généralement de deux paires de glandes nectarifères, sont alternes, ovales chez les plantes jeunes, généralement trilobées chez les adultes, coriaces, de couleur vert vif, brillantes, longues de 6 à 10 cm, avec des lobes ovales ou oblongs et des bords entiers. Les stipules ( les appendices à la base du pétiole qui ont pour rôle de protéger la feuille aux premiers stades de son développement ) sont ovales avec un bord entier, longues de 1 à 1,5 cm et larges d’environ 0,8 cm.

Les inflorescences sont des racèmes axillaires, pendants, longs jusqu’à environ 50 cm et produits également dans la partie ligneuse et plus ancienne dépourvue de feuilles Ils portent de nombreuses fleurs de 10 à 12 cm de diamètre, simples ou par paires, qui éclosent les unes après les autres, de couleur rouge corail. La corolle a 5 sépales oblongs d’environ 4 cm de long et de 1 cm de large, carénés, 5 pétales oblongs légèrement plus courts que les sépales et une couronne avec trois séries de filaments. Ceux de la série extérieure ont environ 0,5 cm de long et sont en général de couleur blanche ou pourpre avec une extrémité blanche. Les fleurs sont auto-stériles. Pour la fécondation croisée il faut donc la présence d’une autre plante ne provenant pas de la même plante par voie végétative. Elles peuvent de plus être fécondées par le pollen d’une autre espèce compatible comme celui de la Passiflora caerulea.

Le fruit est une baie oblongue d’environ 6 cm de long et de 2 à 2,5 cm de diamètre, de couleur vert pâle à maturité, qui contient de nombreuses graines obovales longues d’environ 0, 5 cm. La pulpe qui entoure les graines est comestible. On reproduit cette plante au moyen de ses graines qui sont éventuellement scarifiées et plongées dans de l’eau pendant deux jours pour faciliter la germination et que l’on sème dans un terreau sableux, riche en substances organiques, maintenu humide à la température de 22 à 24 °C. La durée de germination est variable, voire longue, mais habituellement il est facile de recourir au bouturage semi-ligneux en été et au marcottage au printemps.

C’est une des espèces les plus décoratives du genre Passiflora. Elle est vigoureuse et elle a une croissance rapide et une floraison qui dure une bonne partie de l’année. Elle a donné naissance à de nombreux hybrides. On la cultive dans les climats tropicaux, subtropicaux et, marginalement, dans les climats tempérés chauds où les températures autour de 0 °C sont exceptionnelles et de courte durée. Elle a besoin d’une exposition en plein soleil ou d’un ombrage léger et de sols fertiles et bien drainés, de légèrement acides à légèrement alcalins. Les arrosages doivent être réguliers et abondants en été. En hiver le terrain doit être maintenu légèrement humide. Là où le climat ne permet pas de la laisser en permanence à l’extérieur on peut la cultiver en pot dans un terreau sableux, drainant, riche en substances organiques et l’enfermer en hiver dans un milieu protégé, bien éclairé, avec des températures qui ne soient pas de préférence inférieures à 14 °C

Synonymes : Passiflora princeps Lodd. (1818).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des PASSIFLORACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_P-77-9_Passiflora_racemosa
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants