Pelatantheria insectifera

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

L’espèce est originaire d’Assam, du Bangladesh, d’Himalaya, des Inde, des îles Andaman, du Népal, de Birmanie, de Thaïlande et du Vietnam, où elle vit dans les forêts et les terres boisées sur sols calcaires à des altitudes basses et moyennes.

L’étymologie exacte du genre n’a pas été précisée par l’auteur et selon certains elle viendrait du grec "πέλας" = voisin, proche et "ανθηρά" (anthera) = anthère ; le nom d’espèce est une combinaison du mot latin "insectum" = insecte et du verbe “fero“ = porter, en raison de la similitude de la fleur avec un insecte. Noms communs : jakajan euang (thaï), môi râu ruồi (vietnamien).

Pelatantheria insectifera (Rchb.f.) Ridl. (1896) est une espèce monopodiale épiphyte et lithophyte aux tiges cylindriques légèrement aplaties, ramifiées, de 30 à 50 cm de long et 0,5 cm de diamètre pourvues de racines aériennes et aux feuilles alternes, distiques, rigides, charnues, ovales-elliptiques à l’apex bilobé, de 2 à 5 cm de long et de 1 à 1,8 cm de large. Inflorescences latérales racémeuses, de 0,5 à 2 cm de long, portant de 2 à 5 fleurs rapprochées de 0,8 à 1,5 cm de large et 2,2 cm de long. Sépales et pétales ovales, longs de 0,5 à 0,8 cm et larges de 0,2 à 0,3 cm, de couleur jaune verdâtre avec deux bandes brun rougeâtre, labelle trilobé charnu doté d’une sorte d’éperon à la base, long de 0,6 à 1 cm, avec des lobes latéraux dressés, triangulaires, de couleur blanche, et lobe médian cordiforme, large d’environ 0,5 cm, de couleur rose, et colonne, longue et large de 0,2 cm, avec une touffe de poils sur les côtés de l’apex. La reproduction se fait par semis, in vitro, et par division, chaque partie étant pourvue de feuilles et de racines.

JPEG - 110.6 ko
Orchidée miniature, rarement cultivée, Pelatantheria insectifera est originaire d’Assam, du Bangladesh, d’Himalaya, d’Inde, des Iles Andaman, du Népal, de Birmanie, de Thaïlande et du Vietnam. Epiphyte et lithophyte, elle a une inflorescence d’à peine 5-20 mm de long avec 2-5 fleurs rapprochées larges de 8-15 mm et longues de 22 mm © Giuseppe Mazza

Orchidée miniature rare en culture, à la végétation vigoureuse, requérant une luminosité élevée, voire quelques heures de soleil direct dans la matinée, températures moyennes à élevées, 22 à 30 °C en été, légèrement plus fraiches en hiver avec des valeurs minimales nocturnes de préférence non inférieures à 14 °C, une humidité élevée, 70 à 85 %, et une bonne ventilation constante. Nécessite des arrosages et des nébulisations fréquentes et abondantes, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau distillée ou de l’eau osmosée, à effectuer dans la matinée pour permettre à la plante de sécher avant la nuit. Les apports d’engrais, pendant la période de végétation active, doivent être effectués de préférence avec des produits équilibrés hydrosolubles, contenant des oligoéléments, à la moitié de la dose recommandée sur l’emballage, en alternance avec les arrosages afin d’éviter l’accumulation de sels au niveau des racines.

Elle peut être cultivée simplement suspendue ou dans des paniers sans aucun substrat ou montée sur écorce, tronc ou radeau de fougères arborescentes, ou bien placée dans un pot avec un substrat aéré et drainant qui peut être constitué d’écorce et de morceaux de charbon de bois de 3 à 4 cm éventuellement pourvu d’un tuteur de mousse pour la soutenir. Transplantation et rempotage doivent être faits lorsque cela est strictement nécessaire, en mouillant préventivement les racines afin de les rendre plus flexibles et moins fragiles.

L’espèce est inscrite à l’Annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Sarcanthus insectifer Rchb.f. (1857).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/p-564-1_pelatantheria_insectifera
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants