Pinanga adangensis

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 228.6 ko
Pinanga adangensis, palmier cespiteux de la Malaisie péninsulaire et de la Thaïlande, atteignant 4 m de haut, est très décoratif, même dans les maisons © Giuseppe Mazza

Cette plante est originaire de la Malaisie péninsulaire et de la Thaïlande, où elle pousse dans les forêts humides le long des rives des cours d’eau jusqu’à environ 200 m d’altitude.

Le nom du genre est la latinisation du nom malaisien ’pinang’. Le nom latin de l’espèce, "adangensis" = d’Adang, fait référence à l’un de ses lieux d’origine, l’île d’Adang, le long des côtes thaïlandaises.

Noms communs : ivory crown (anglais) ; mak adang (thaï).

Pinanga adangensis Ridl. (1912) est une plante monoïque, cespiteuse, avec des stipes atteignant 4 m de haut avec un diamètre de 3-4 cm, lisse et vert, sur lequel se distinguent aisément des anneaux, traces de la jonction des feuilles tombées.

Les feuilles sont pennées, mesurent jusqu’à 2 m de long avec un pétiole de 30 cm de long, et ont des pinnules vert intense régulièrement réparties le long du rachis, de 50 cm de long et jusqu’à 4 cm de large, linéaires avec un apex pointu, mais les pinnules terminales ont l’apex tronqué et denté. Le pétiole des feuilles émergentes est d’abord de couleur rougeâtre.

La gaine basale de la feuille, de couleur jaune crème et couverte d’un tomentum brun, enveloppe entièrement le stipe sur une longueur d’environ 50 cm. Les inflorescences sont ramifiées, jusqu’à 50 cm de long, et sortent sous les feuilles.

Les fruits sont ovoïdes, d’environ 1,6 cm de long, de couleur violet noirâtre lorsqu’ils sont mûrs, et répartis en deux rangées opposées. Ce palmier se reproduit par graines et par division.

C’est une plante avec un effet ornemental remarquable, mais encore peu connue, utilisable dans les zones avec un climat tropical et subtropical en situation ombragée et dans des sols fertiles constamment humides, même si, à l’état adulte, il peut résister à de courtes périodes de sécheresse.

Il est plutôt sensible aux basses températures qu’il peut supporter, rarement et seulement pour une période très courte, jusqu’à des valeurs proches de 0 ° C.

Il est également cultivable en pot pour la décoration d’intérieurs, en utilisant des substrats riches en substances organiques avec addition de sable grossier ou d’agriperlite, autour de 30%, pour améliorer son drainage et à des températures qu’il est bon de garder toujours au dessus de 14-16 ° C.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_P-541-1_Pinanga_adangensis
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants