Pinanga coronata

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 173.2 ko
Pinanga coronata est un palmier cespiteux tropical avec des stipes de 2-3 m © Giuseppe Mazza

Cette plante est originaire des îles Andaman, de Java, des petites îles de la Sonde et de Sumatra, où elle pousse dans les forêts pluviales du niveau de la mer jusqu’à plus de 1.000 m d’altitude.

Le nom de genre est la latinisation du nom malaisien "pinang" ; le nom d’espèce est le mot latin "coronatus" = couronné, de référence obscure.

Noms communs : ivory cane palm (anglais) ; bing-bin, piji, pinang rante (javanais).

Pinanga coronata (Blume ex Mart.) Blume (1839) est une plante monoïque et cespiteuse, plutôt variable, avec des stipes dressés de 2-5 m de haut, avec un diamètre de 3-5 cm, lisses, de couleur verte sur lesquels se trouvent les traces de la jonction des feuilles tombées.

Les feuilles sont pennées, généralement ascendantes, de 1,5 m de long avec un pétiole d’environ 30 cm de long, de couleur vert intense et subdivisées en segments plissés, d’environ 25 à 70 cm de long et de largeur variable, avec une extrémité pointue ou tronquée et dentée ; les feuilles, lors de leur ouverture, sont souvent roses avec des taches claires.

La gaine basale de la feuille, de couleur vert jaunâtre, enveloppe complètement la tige sur une longueur d’environ 30-50 cm.

Les inflorescences sortent sous les feuilles, ont une longueur d’environ 30 cm, ramifiées et pendantes, de couleur rose tendant au rouge corail lorsqu’elles ont fructifié ; les fleurs, disposées selon la triade classique (une fleur femelle entre deux fleurs mâles) sont petites et de couleur blanc crème.

Les fruits ovoïdes, disposés sur deux rangées opposées, ont une longueur d’environ 12 mm, de couleur rouge devenant noir lorsqu’ils sont mûrs.

Ce palmier se reproduit par graines et par division ; les graines germent en 1-3 mois à la température de 24-28 °C.

C’est une plante d’une valeur ornementale remarquable, elle se situe parmi les Pinanga les plus cultivées, utilisable dans les zones climatiques tropicales, subtropicales et à la limite tempérées chaudes, dans des situations semi-ombragées et dans des sols fertiles, légèrement acides ou neutres, parfaitement drainés et constamment humides ; elle est plutôt sensible aux basses températures qu’elle supporte pendant très peu de temps, juste sous les 0 °C.

Ce palmier est cultivable aussi en pot pour la décoration d’intérieurs lumineux, en utilisant des substrats riches en substances organiques, avec addition de sable et d’agriperlite, autour des 30%, pour améliorer le drainage ; les températures ne doivent pas être inférieures à 14-16 °C.

Synonymes : Areca coronata Blume ex Mart. (1838) ; Seaforthia montana Blume ex Mart. (1838) ; Seaforthia reinwardtiana Mart. (1838) ; Pinanga costata Blume (1839) ; Pinanga kuhlii Blume (1839) ; Pinanga noxa Blume (1839) ; Seaforthia coronata (Blume ex Mart.) Mart. (1845) ; Seaforthia kuhlii (Blume) Mart. (1845) ; Ptychosperma coronatum (Blume ex Mart.) Miq. (1855) ; Ptychosperma costatum (Blume) Miq. (1855) ; Ptychosperma kuhlii (Blume) Miq. (1855) ; Ptychosperma noxa (Blume) Miq. (1855) ; Ptychosperma album Scheff. (1864) ; Areca costata (Blume) Kurz (1874) ; Pinanga sumatrana (Scheff.) H.Wendl. (1875).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_P-540-2_Pinanga_coronata
_P-540-1_Pinanga_coronata
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants