Podocarpus rumphii

Famille : Podocarpaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 439.4 ko
Podocarpus rumphii est un arbre dioïque à feuilles persistantes qui atteint 40 mètres de hauteur et 80 cm de diamètre. Peu cultivé, mais commun dans les forêts pluviales du sud-est de l’Asie © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Bornéo, de Chine (Yunnan), des Philippines, de Java, de Malaisie, des Moluques, de Nouvelle-Guinée, des Petites Îles de la Sonde, du Sulawesi et de Sumatra où elle vit dans les forêts pluviales du niveau de la mer jusqu’à environ 1600 m d’altitude.

Le nom de genre est la combinaison des noms grecs "πούς, ποδός" (pus, podόs) = pied et "καρπός" (karpόs) = fruit, en référence à la forme du fruit de la première espèce décrite ; l’espèce est dédiée au botaniste allemand Georg Everhard Rumpf (1627-1702), auteur d’Herbarium Amboinense publié à titre posthume en 1741.

Noms communs : Rumphius’s podocarpus (anglais) ; fei lu bin luo han song (chinois) ; malakauayan (philippin) ; jati laut, kayu china (malais).

Podocarpus rumphii Blume (1849) est un arbre à feuilles persistantes dioïque, haut de 15-40 m, au tronc dressé, de 30-80 cm de diamètre, à l’écorce brun rougeâtre légèrement rugueuse se détachant en minces écailles longitudinales. Les feuilles sont simples, sessiles ou subsessiles, parfois disposées en verticilles de trois ou quatre chez les jeunes pousses, alternes et orientées dans différentes directions ou parfois distiques chez les plantes adultes, avec une tendance à être pendantes, de forme linéaire-lancéolée à apex pointu, à marge entière, et à nervure centrale proéminente, coriaces, de couleur vert foncé brillant, longues de 12-25 cm et larges de 0,8-1,7 cm. Cônes mâles axillaires sessiles, solitaires ou en groupes de 2-8, cylindriques, longs de 3-5 cm, pourvus à la base de nombreuses bractées stériles disposées en spirale, initialement vertes, puis rougeâtres, de 2 microsporophylles (feuilles modifiées portant les sacs polliniques) portant chacun deux sacs polliniques. Cônes femelles, sur un pédoncule long de 2-3 cm, axillaires, généralement solitaires, avec deux bractées fusionnées et charnues à maturité pour former le réceptacle, initialement vert, puis de couleur rouge-orangé à violet foncé, long de 0,8-1,5 cm, surmonté d’une graine ovoïde, de 0,8-1,5 cm de longueur et d’environ 1 cm de diamètre, recouverte d’une mince couche charnue, appelé "epimatium", vert.

La reproduction se fait à partir des graines, préalablement immergées dans l’eau pendant deux jours, dans un substrat drainant maintenu humide à une température de 24-26 °C.

Espèce relativement répandue dans la nature, très semblable à Podocarpus neriifolius D.Don (1824), mais contrairement à celui-ci rarement cultivée, elle est présente presque exclusivement dans les jardins botaniques. Pour son feuillage décoratif, il peut être avantageusement utilisé comme spécimen isolé ou en groupes dans les parcs et les jardins et comme arbre de rue dans les zones au climat tropical, subtropical et, marginalement, dans celles tempérées chaudes les plus clémentes. Elle exige le plein soleil, sauf dans les premières années de sa vie, et n’est pas particulièrement exigeante sur le sol, pourvu qu’il soit drainant ; elle a une résistance modérée aux aérosols marins et à l’âge adulte aux périodes de sécheresse. Le bois, de couleur jaunâtre, de bonne qualité, moyennement lourd et dur, résistant aux attaques des insectes xylophages, facile à travailler et à affiner, est utilisé localement dans la construction pour les charpentes et les planchers, pour la menuiserie, les meubles, les poteaux, les embarcations, les objets d’artisanat et d’art.

JPEG - 185.3 ko
Ecorce ridée brun rougeâtre se détachant en minces écailles et élégantes feuilles linéaires-lancéolées orientées dans des différentes directions, à tendance pendante © Giuseppe Mazza

Synonymes : Podocarpus sprengelii Blume (1824) ; Cerbera nereifolia Zipp. (1830) ; Podocarpus bracteatus Hassk. (1866) ; Nageia rumphii (Blume) F.Muell. (1877) ; Podocarpus koordersii Pilg. ex Koord. & Valeton (1904) ; Podocarpus philippinensis Foxw. (1911) ; Margbensonia koordersii (Pilg. ex Koord. & Valeton) A.V.Bobrov & Melikyan (1998) ; Margbensonia philippinense (Foxw.) A.E. Bobrov & Melikyan (1998) ; Margbensonia philippinensis (Foxw.) A.V.Bobrov & Melikyan (1998) ; Margbensonia rumphii (Blume) A.V.Bobrov & Melikyan (1998) ; Podocarpus rumphii var. arbainii Silba (2000) ; Podocarpus rumphii var. aruensis Silba (2000) ; Podocarpus rumphii subsp. arbainii (Silba) Silba (2010) ; Podocarpus rumphii subsp. aruensis (Silba) Silba (2010).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des PODOCARPACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/p-591-2_podocarpus_rumphii
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants