Premna tomentosa

Famille : Lamiaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire de l’Arunachal Pradesh, d’Assam, d’Australie (Queensland), du Bangladesh, du Bhoutan, de Bornéo, du Cambodge, de Chine (Guangdong), du Darjeeling, des Philippines, de Java, de l’Inde, des îles Andaman, des îles Nicobar, des îles Salomon, de Malaisie, de Birmanie, du Népal, des Petites îles de la Sonde, du Sikkim, du Sri Lanka, du Sulawesi, de Sumatra, de Thaïlande et du Vietnam où elle pousse dans les forêts sèches décidues et les bosquets, souvent le long des berges des cours d’eau, jusqu’à environ 1300 m d’altitude.

JPEG - 254.8 ko
Originaire du sud-est asiatique et d’Australie, Premna tomentosa peut atteindre 12 m de hauteur avec des tiges de 30 à 50 cm diamètre et une couronne dense au port arbustif désordonné © Giuseppe Mazza

Le nom de genre est le substantif grec "πρέμνον" (premnon) = moignon, en référence au port désordonné de l’espèce type ; le nom de l’espèce est l’adjectif latin “tomentosus, a, um” = tomenteux, en référence à la pilosité qui recouvre certaines parties de la plante.

Noms communs : bastard teak (anglais) ; ta xu dou fu chai (chinois) ; eegi, lje (kannada) ; bebuas, piat, saran burong (malais) ; katutekka, naithekku, pincha (malayāḷaṃ) ; magilik, mala api, malagas, (tagalog) ; kolakattai thekku (tamil) ; nagaru (tĕlugu).

Premna tomentosa Willd. (1800) est un arbuste ou un petit arbre décidu ou semi-décidu, mesurant jusqu’à environ 12 m de hauteur et de 30 à 50 cm de diamètre, à la couronne dense plutôt désordonnée et à l’écorce rugueuse brun grisâtre. Les feuilles, sur un pétiole tétragonal long de 1,5 à 4 cm et recouvert de poils courts étoilés, sont simples, opposées, oblongues-ovales à apex pointu et à marge entière, de 6 à 25 cm de long et de 5 à 15 cm de large, de couleur vert intense, glabres au-dessus, pubescentes en-dessous, aromatiques.

Inflorescence terminale en panicule, sur un pédoncule pubescent long de 1,5 à 3,5 cm, constituée de cymes corymbeuses, ramifiées dichotomiquement, portant de nombreuses fleurs bisexuelles blanchâtre. Calice campanulé, long de 2,5 mm, à cinq dents, pubescent, corolle bilabiée, de 5 à 6 mm de diamètre, à la lèvre supérieure arrondie et à la lèvre inférieure trilobée, au lobe intermédiaire rétus et aux lobes latéraux ovales à apex obtus, et à quatre étamines didynames (deux plus longues et deux plus courtes) proéminentes. Les fruits sont des drupes charnues globuleuses, de 5 à 6 mm de long et de 3 à 5 mm de diamètre, initialement de couleur verte, puis pourpre noirâtre à maturité, comestibles, contenant 4 graines oblongues.

La reproduction se fait par semis dans un substrat drainant maintenu humide à une température de 24 à 26 °C. Espèce commune dans une vaste zone du sud-est asiatique, où elle est même cultivée dans une certaine mesure pour son bois, mais presque inconnue ailleurs, nécessitant un climat tropical ou subtropical, une exposition en plein soleil et des sols drainants ; bien établie elle requiert peu de soins et peut résister à des périodes de sécheresse.

Les feuilles sont utilisées pour aromatiser le "ghee", le beurre clarifié de la cuisine indienne. Le bois, de couleur brun clair, de dureté et de résistance moyennes, est utilisé dans la construction des habitations, pour faire des meubles, des huisseries, des objets artisanaux et artistiques, et comme combustible. Racines, feuilles et écorce sont largement utilisées en médecine traditionnelle, notamment indienne, contre différentes maladies ; des études de laboratoire ont mis en évidence dans des extraits de la plante la présence de composés à activité anti-inflammatoire et antibactérienne d’intérêt possible pour la pharmacopée officielle.

JPEG - 171.2 ko
Inflorescence terminale en panicule, sur pédoncule pubescent de 1,5-3,5 cm, constituée de cymes corymbeuses, ramifiées dichotomiquement, portant de nombreuses fleurs blanchâtre. Les feuilles sont utilisées pour parfumer le "ghee", le beurre clarifié de la cuisine indienne. Racines, feuilles et écorce ont des vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Synonymes : Premna flavescens Juss. (1806) ; Premna cordata Blanco (1837) ; Premna adenosticta Schauer (1847) ; Premna cardiophylla Schauer (1847) ; Premna cumingiana Schauer (1847) ; Premna pyramidata Wall. ex Schauer (1847) ; Premna flavida Miq. (1861) ; Premna latifolia Thwaites (1861) ; Gumira adenosticta (Schauer) Kuntze (1891) ; Gumira cardiophylla (Schauer) Kuntze (1891) ; Gumira cumingiana (Schauer) Kuntze (1891) ; Gumira pyramidata (Wall. ex Schauer) Kuntze (1891) ; Premna stellata Merr. (1916) ; Premna cumingiana f. dentata Moldenke (1954) ; Premna cumingiana f. glabrescens Moldenke (1954) ; Premna involucrata Moldenke (1954) ; Premna cumingiana f. cordata Moldenke (1962) ; Premna odorata f. crenulata Koord. & Valeton ex Moldenke (1971) ; Premna tomentosa f. jejuna Moldenke (1978) ; Premna involucrata var. thailandica Moldenke (1979) ; Premna hylandiana Munir (1984).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LAMIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/p-593-1_premnia_tomentosa
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants