Pritchardia pacifica

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 178.5 ko
Elle semble originaire des forêts des Tonga et des Fidji. Pour les jardins tropicaux © Giuseppe Mazza

Le lieu d’origine exact de la Pritchardia pacifica Seem. § H. Wendl. (1862) n’est pas connu. On suppose qu’elle est originaire des forêts humides des Tonga et des Fidji (Pacifique Sud).

Le nom du genre a été dédié au premier consul britannique aux Fidji (1858) William T. Pritchard. Le nom de l’espèce fait référence à son aire de provenance (Océan Pacifique).

Elle est connue communément sous les noms de : "Fiji fan palm" (anglais), "palmier des Fidji" (français),"palmera de Fiji" (espagnol) "palmeira-leque-de fiji" (portugais),"Fiji-Fächerpalme" (allemand).

Elle a un tronc unique dont la hauteur peut atteindre 15 m avec un diamètre de 25 à 30 cm et qui porte la marque des cicatrices rapprochées des pétioles foliaires. Les feuilles, portées sur un pétiole inerme long de 1 m, sont costapalmées, de couleur vert clair, larges d’environ 2 m et scindées sur environ un tiers de leur longueur en de nombreux segments rigides et pointus.

L’inflorescence, très ramifiée, se forme au milieu des feuilles et porte des fleurs hermaphrodites de couleur jaune. Les fruits sont sphériques, d’environ 1 cm de diamètre et de couleur rouge virant au marron foncé à maturité. On reproduit cette plante au moyen de ses graines qui germent au bout d’environ 2 mois.

Cette espèce, qui a une grande valeur ornementale et paysagère, peut être cultivée dans les régions tropicales et, marginalement, subtropicales particulièrement humides, car elle ne supporte pas des températures proches de 0 °C, sauf pendant une très courte période, ni le manque d’humidité.

Synonymes : Washingtonia pacifica (Seem. & H.Wendl.) Kuntze (1891) ; Eupritchardia pacifica (Seem. & H.Wendl.) Kuntze (1898) ; Styloma pacifica (Seem. & H.Wendl.) O.F.Cook, (1915) ; Pritchardia pacifica var. samoensis Becc. (1913) ; Pritchardia pacifica var. marquisensis F.Br. (1931).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_P-339-10_Pritchardia_pacifica
_P-339-11_Pritchardia_pacifica
_P-339-8_Pritchardia_pacifica
_P-339-9_Pritchardia_pacifica
_P-339-3_Pritchardia_pacifica
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants