Prosthechea cochleata

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 96.3 ko
L’insolite inflorescence de Prosthechea cochleata atteint les 45 cm © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire d’Amérique du nord (USA (Floride) et Mexique), d’Amérique centrale (Belize, Costa Rica, Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Panama), d’Amérique du sud (Colombie, Guyane française, Guyana, Suriname et Venezuela) et des Caraïbes (Antilles vénézuéliennes, Bahamas, Cuba, Jamaïque, Haïti, îles Caïmans, îles-sous-le-Vent britanniques, îles-du-Vent britanniques, Porto Rico et République dominicaine), où elle croit aussi bien dans les forêts semi-décidues que persistantes humides jusqu’à environ 2500 m d’altitude.

Le nom de genre dérive du grec "prostheke" = appendice, en référence à l’appendice présente sur la colonne de l’espèce type ; Le nom d’espèce dérive du grec "kochlias" = cochlée, spirale, en référence aux sépales et pétales torsadés.

Noms communs : black orchid, clamshell orchid, cockleshell orchid, octopus orchid, upside-down orchid (anglais) ; pulpo, pulpito (espagnol).

Prosthechea cochleata (L.) W.E.Higgins (1998) est une espèce épiphyte à pseudobulbes ellipsoïdes ou piriformes plutôt aplatis, de 5 à 20 cm de long et de 1 à 4 cm d’épaisseur, avec, à l’apex, 2 ou 3 feuilles elliptiques-lancéolées longues de 5 à 30 cm et larges de 1 à 6 cm.

Les inflorescences sont terminales, racémeuses, mesurant jusqu’à 45 cm, initialement enfermées dans une bractée (spathe) plate, chargée de la protection de la phase initiale de développement, portant de nombreuses fleurs, d’une durée d’environ un mois, qui s’ouvrent successivement pendant environ 5 à 7 mois, 2 à 6 étant ouvertes en même temps.

Sépales et pétales sont de couleur blanc verdâtre parsemés de pourpre à la base sur laquelle se détache le labelle, orienté vers le haut, de couleur pourpre foncé avec des bandes jaunes verdâtres ; Il existe une forme entièrement blanc crème.

Les sépales et les pétales sont lancéolés, torsadés, longs de 3 à 7 cm et larges de 0,5 cm, le labelle en forme de coquille, est long d’environ 2 cm et large de 2 à 3 cm.

Les plantes qui poussent en Floride ont la particularité d’avoir trois anthères, au lieu d’une, et d’être auto-fertiles.

La reproduction se fait par semis, in vitro, par division, à la reprise végétative, et également à partir d’anciens pseudobulbes sans feuilles détachés individuellement.

Espèce de culture facile et à la longue floraison qui attire par la forme et la disposition particulière de ses fleurs au labelle orienté vers le haut, contrairement à la grande majorité des orchidées.

Au printemps et en été, durant la période végétative, elle requiert une exposition légèrement ombragée, des températures moyennes à élevées, des arrosages abondants et réguliers, et une humidité atmosphérique élevée, de 60 à 80%.

En hiver, quand elle n’est pas en végétation, les arrosages seront espacés, mais sans jamais laisser sécher complètement le substrat, la luminosité devra être élevée, y compris le plein soleil le matin, avec des températures minimales nocturnes pas inférieures à 14-15 °C, bien qu’elle soit capable de supporter des températures plus basses pendant une très courte période. Une bonne ventilation est fondamentale en toutes saisons.

Pour les arrosages et les nébulisations, utiliser de l’eau de pluie, de l’eau osmosée ou déminéralisée ; les apports d’engrais, distribués de manière appropriée et alternés, de façon à éviter l’accumulation de sels au niveau des racines, doivent être faits au cours de la période végétative, de préférence, avec des produits équilibrés hydrosolubles, contenant des oligoéléments, au quart de la dose recommandée sur l’emballage.

Elle peut être montée sur écorce, radeau de liège ou de racines de fougères arborescentes ou cultivée en pots ou dans des paniers sur un substrat très drainant et aéré, qui peut être constitué de fragments d’écorce de calibre moyen, de granulés de polystyrène expansé et de charbon de bois.

Prosthechea cochleata est la fleur nationale du Belize.

L’espèce est inscrite à l’Annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Epidendrum cochleatum L. (1763) ; Anacheilium cochleatum (L.) Hoffmanns. (1842) ; Phaedrosanthus cochleatus (L.) Kuntze (1902) ; Encyclia cochleata (L.) Lemée (1955) ; Encyclia cochleata (L.) Dressler (1961).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_E-215-1_Encyclia_cochleata
_E-215-2_Encyclia_cochleata
_E-215-3_Encyclia_cochleata
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants