Prosthechea garciana

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 57.5 ko
Prosthechea garciana est une épiphyte vénézuélienne vigoureuse de culture facile © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Venezuela, où elle croit dans les forêts humides entre 500 et 1500 m d’altitude.

Le nom de genre vient du grec "prostheke" = appendice, en référence à l’appendice présente sur la colonne de l’espèce type ; l’espèce est dédiée au collectionneur et expert en orchidées vénézuélien Carlos Garcia Esquivel.

Prosthechea garciana (Garay & Dunst.) W.E.Higgins (1998) est une espèce épiphyte a rhizome rampant d’où proviennent des pseudobulbes fusifor- mes légèrement comprimés, de 3 à 6 cm de long et 0,8 à 1,5 cm d’épaisseur, généralement surmontés par une seule feuille elliptique, de 4 à 12 cm de long et d’environ 2 cm de large.

Inflorescence terminale, longue de 4 à 7 cm, initialement enfermée dans une bractée (spathe) plate qui a la tâche de la protéger pendant la phase initiale de son développement, portant 1 ou 2 fleurs, d’environ 4 cm de diamètre, de couleur blanc crème à blanc verdâtre tachetée de pourpre, parfumées et de longue durée, 6 à 10 semaines. Sépales et pétales sont lancéolés, charnus, longs de 2,5 à 3,5 cm, le labelle, recourbé vers le haut, est presque ovale avec l’apex pointu, long d’environ 2 cm et large de 1 cm. La reproduction se fait par semis, in vitro, et par division au moment de la reprise végétative.

Espèce de petite dimension, vigoureuse et de culture facile, à la floraison automnale particulièrement attrayante et curieuse par la disposition des fleurs, tête en bas, par rapport à la grande majorité des orchidées, comme c’est le cas chez Prosthechea cochleata.

Elle nécessite une luminosité élevée, mais pas d’ensoleillement direct, des températures moyennes à hautes en été avec une humidité atmosphérique élevée, 60 à 80%, et des arrosages réguliers. En hiver, après la floraison, elle ne nécessite pas de période précise de repos, mais des températures plus fraîches, avec des minima nocturnes autour de 12-14 ° C, et une légère réduction des arrosages en laissant partiellement sécher le substrat.

Une bonne ventilation est fondamentale en toutes saisons. On utilisera pour les arrosages et les nébulisations de l’eau de pluie, de l’eau osmosée ou déminéralisée ; les apports d’engrais, distribués et alternés opportunément, de façon à éviter l’accumulation de sels au niveau des racines, doivent être faits durant la période végétative de préférence avec des produits équilibrés hydrosolubles, contenant des oligo-éléments, au quart de la dose conseillée sur l’emballage.

Elle peut être montée sur écorce, radeau de liège ou de racines de fougères arborescentes ou cultivée en pots ou dans des paniers sur un substrat très drainant et aéré, qui peut être constitué de fragments d’écorce de calibre moyen, de sphaigne et de charbon de bois.

L’espèce est inscrite à l’Annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Epidendrum garcianum Garay & Dunst. (1961) ; Encyclia garciana (Garay & Dunst.) Carnevali & I.Ramírez (1986) ; Anacheilium garcianum (Garay & Dunst.) Withner & P.A.Harding (2004).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_E-224-1_Encyclia_garciana
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants