Pterostylis obtusa

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire d’Australie (Île Lord Howe, Nouvelle-Galles du Sud, Queensland, Tasmanie et Victoria) où elle pousse dans les forêts humides à basse et moyenne altitude.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs “πτερόν” (pteron) = aile et “στῦλος” (stylos) = colonne en référence aux deux ailes présentes à l’apex de la colonne ; le nom spécifique est l’adjectif latin “obtusus, a, um” = obtus, en référence à l’apex du labelle.

Noms communs : blunt tongue greenhood, jug-lip greenhood (anglais).

Pterostylis obtusa R.Br. (1810) est une espèce terrestre décidue au tubercule ovoïde souterrain et à la rosette basale de 3 à 6 feuilles, sur un pétiole long d’environ 0,7 cm, oblongues-ovales à marge entière ou ondulée, de 1 à 3 cm de longueur et de 0,5 à 1,5 cm de largeur, de couleur vert foncé.

JPEG - 71.8 ko
Rare en culture, Pterostylis obtusa est une espèce terrestre décidue australienne au tubercule souterrain et à la rosette basale de 3-6 feuilles. Fleur tubulaire de 2,5 cm © Giuseppe Mazza

Tige florale mince, longue de 5 à 25 cm, avec de 3 à 5 bractées foliacées linéaires-lancéolées à l’apex pointu, longues de 1 à 2 cm, portant une fleur, presque tubulaire, longue d’environ 2,5 cm, de couleur blanc verdâtre striée de vert ; elle produit rarement deux fleurs. Sépale dorsal réuni aux pétales pour former sorte de capuchon (galea) courbé vers l’avant à l’apex pointu long d’environ 0,4 cm, sépales latéraux dressés, fusionnés à la base, avec des appendices filiformes apicaux de 1,5 à 2,5 cm de long, labelle oblong-linéaire à l’apex obtus, d’environ 1 cm de long, presque caché à l’intérieur de la fleur, de couleur verte à l’apex brun rougeâtre, et colonne longue d’environ 1 cm.

Espèce rare en culture, pouvant être installée à l’extérieur en pleine terre en exposition ombragée où les minimas hivernaux ne descendent pas en dessous de 10 °C, ou sinon, cultivée en pots peu profonds ou en coupes en utilisant un mélange de terre ordinaire de jardin, de terreau de feuilles et d’agriperlite à parts égales. Les arrosages devront être réguliers du printemps à l’automne, tandis qu’en hiver elle sera maintenue plutôt au sec.

L’espèce est inscrite à l’annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Diplodium obtusum (R.Br.) D.L.Jones & M.A.Clem. (2002).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/p-587-2_pterostylis_obtusa
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants