Ptychosperma lauterbachii

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 339.5 ko
Avec des tiges de 5-9 cm de diamètre, à première vue similaires aux bambous par la trace en relief des feuilles caduques, Ptychosperma lauterbachii pousse le long des rivières et dans les zones périodiquement inondées. Élégante espèce inerme, surtout cespiteuse, qui peut atteindre 12 m de hauteur © G. Mazza

L’espèce est originaire de Nouvelle-Guinée, où elle pousse dans les forêts côtières et le long des cours d’eau, souvent dans des zones périodiquement inondées à basse altitude.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs ‘’πτυχή’’ (ptyché) = pli et ‘’σπέρμα’’ (sperma) = graine, en référence aux cannelures présentes sur les graines ; l’espèce est dédiée à l’explorateur et botaniste allemand Carl Adolf Georg Lauterbach (1864-1937).

Ptychosperma lauterbachii Becc. (1914) est une espèce inerme généralement cespiteuse aux tiges, mesurant jusqu’à 12 m de hauteur et 5-9 cm de diamètre, de couleur grisâtre dans les parties les plus anciennes, avec les traces annulaires de l’attache des feuilles caduques plus sombres et proéminentes.

Les feuilles, sur un pétiole long de 15 à 30 cm, sont pennées, longues d’environ 2,4 m, à folioles régulièrement disposées le long du rachis selon des angles légèrement différents, linéaires ou cunéiformes, coupées obliquement et dentelées à l’apex, longues dans la partie centrale de 40-50 cm et larges de 3-9 cm, de couleur vert intense opaque.

La base foliaire, de couleur vert clair et recouverte d’un épais duvet blanc, ceinture complètement la tige sur une longueur de 40-60 cm.

Inflorescences sous les feuilles (infrafoliaires) à fleurs unisexuelles disposées en triades (une fleur femelle entre deux fleurs mâles).

Fruits ovoïdes, de 1,5 cm de longueur et 0,9 cm de diamètre, initialement de couleur verte, puis orangée à maturité, contenant une seule graine parcourue par 5 profondes cannelures.

La reproduction se fait à partir des graines, préalablement immergées dans l’eau pendant deux jours, placées dans un terreau drainant maintenu constamment humide à une température de 24-28 °C.

Espèce vigoureuse et élégante qui mériterait une plus grande diffusion, cultivable exclusivement dans les régions au climat tropical ou subtropical humide, car elle ne supporte pas les températures proches de 0 °C si elles ne sont pas exceptionnelles et de courte durée. Elle nécessite une exposition partiellement ombragée et des sols riches en matière organique maintenus constamment humides ; dans les régions avec des périodes sèches elle devra être régulièrement et abondamment irriguée.

Synonymes : Actinophloeus punctulatus Becc. (1914) ; Ptychosperma hollrungii Warb. ex Burret (1928) ; Ptychosperma punctulatum (Becc.) Becc. ex Martelli (1935).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/p-603-1_ptychosperma_lauterbachii
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants