Rosa ‘Catherine Guillot’

Famille : Rosaceae

Classe : Rosier Ancien - Bourbon

 

GIF - 5.6 ko

 

Texte et photos © Giuseppe Mazza

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

 

Le rosier ‘Catherine Guillot’, est né à Lyon en France dans les pépinières de Jean-Baptiste André Guillot fils, l’obtenteur bien connu du célèbre rosier ‘La France’, qui, en 1860, dédia cette variété à sa femme .

Il fait partie du groupe des rosiers Bourbon, né par hasard sur l’île Bourbon, aujourd’hui île de la Réunion, du croisement d’un Rosa chinensis, apparemment la variété ’Old Blush’, avec un Damascena automnal, probablement Rosa x damascena ’Quatre Saisons’.

Introduit en France en 1823 par Henri Antoine Jacques, ils ont été immédiatement utilisés par les différents obtenteurs pour leur parfum et surtout leur remontance.

‘Catherine Guillot’, également connu sous le nom ‘Michael Bonnet’ et de ‘Michel Bonnet’, forme un buisson bien ramifié, de 150 à 185 cm de hauteur sur une base d’environ 120 cm au feuillage vert-moyen légèrement brillant.

Les fleurs très parfumées, aux notes de framboise, comportent jusqu’à 55 pétales disposés en forme de coupe plate. Elles sont entre le rose pourpre et le rose indien, isolées ou par groupes de 3, et peuvent atteindre 12 cm de diamètre.

Floraison en cycles tout au long de la saison végétative, bonne résistance au froid, jusqu’à environ -15 °C, et se prête à d’élégantes palissades ou pour décorer la maison comme fleur coupée romantique.

Malheureusement il craint l’oïdium et les taches noires, qui doivent être prévenus par un traitement approprié ; mais, au fond, même sans traitement il s’en est sorti, puisqu’il est parvenu indemne jusqu’à nos jours.

 

→ Histoire de la rose : des Roses Botaniques vers une rose parfaite.

→ Pour apprécier la biodiversité des roses, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/r-8-3147_rosa_catherine_guillot
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants