Rosa ‘La France’

Famille : Rosaceae

Classe : Hybride de Thé

 

GIF - 5.6 ko

 

Texte et photos © Giuseppe Mazza

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

 

’La France’ n’est pas un rosier comme les autres, c’est un symbole, un point de référence : pour beaucoup c’est le premier hybride de Thé au monde, le tournant entre les roses anciennes et les modernes.

En 1876, en France, Jean-Baptiste Guillot découvre par hasard dans ses pépinières de Lyon une rose inhabituelle, d’une rare beauté, née d’une hybridation non recherchée. Préssentant qu’il se trouvait en face de quelque chose d’important il la dédia donc à son pays. Une plante aux fleurs globuleuses au centre surélevé et un arbuste ordonné, très différent de l’habituel Hybride Perpétuel, à savoir remontant, de l’époque.

Il semble être né du croisement de l’un d’eux, le supposé ‘Madame Victor Verdier’, et d’un Thé, peut-être ‘Madame Bravy’ ou ‘Madame Falcot’.

Il conserve le caractère de remontance auquel s’ajoute l’élégance de la corolle et le port dressé des branches, aux feuilles coriaces, vert moyen et brillantes, pour un arbuste pas trop épineux de 120-150 cm de hauteur sur une base de 90 cm.

La fleur, généralement seulement sur la tige, atteint 9 cm de diamètre, avec une soixantaine de pétales, bien disposés, d’un rose argenté qui enchante. Le parfum, doux et intense, évoque celui de la rose de Damas.

Variété toujours d’actualité pour le jardin et en tant que fleur coupée. Son talon d’Achille est le froid. À la fin de la saison, elle perd toutes les feuilles, et a besoin d’une taille modérée et puis ... ça vaut la peine d’attendre.

 

→ Histoire de la rose : des Roses Botaniques vers une rose parfaite.

→ Pour apprécier la biodiversité des roses, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/r-8-3150_rosa_la_france
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants