Satakentia liukiuensis

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 212.2 ko
Satakentia liukiuensis avec ses fleurs et ses fruits. Tropical mais cultivable en intérieur © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire de l’archipel Nansei-shoto (îles Liukiu ou Ryukyu), en particulier des îles de Ishigaki et Iriomote, où elle pousse dans les forêts humides sur des versants de collines.

Le nom du genre est la combinaison du nom de l’industriel japonais, passionné par la botanique, en particulier les palmiers, Toshihiko Satake (1910-1998) et de Kentia ; le nom de l’espèce ’liukiuensis" = de Liukiu fait référence à son lieu d’origine.

Noms communs : no-yashi, Yaeyama-yashi (japonais), Satak palm (anglais).

La Satakentia liukiuensis (Hatus.) H.E. Moore (1969) est une espèce monoïque au tronc simple, de 15 à 20 m de haut et de 20 à 30 cm de diamètre, à la base en général élargie et comportant un amas de racines adventives, lisse, de couleur verte ou marron tendant avec l’âge vers le gris, rainuré dans le sens longitudinal et sur lequel sont visibles les anneaux, rapprochés, correspondant à la trace laissée par les feuilles qui sont tombées.

Les feuilles sont pennées, recourbées de manière élégante, longues de 2,5 à 3 m et portées sur un court pétiole. Les pinnules sont linéaires-lancéolées, pointues, longues en partie centrale d’environ 60 cm et insérées de manière régulière sur le rachis et sur le même plan. La base foliaire, de couleur variable, vert olive, rouge brun ou pourpre brun, brillante, entoure entièrement le tronc sur une longueur de 60 à 70 cm en formant une sorte de chapiteau élégant.

Les inflorescences, qui se forment sous les feuilles, sont ramifiées et portent des fleurs unisexuées de couleur crème et légèrement parfumées, disposées sous la forme caractéristique d’une triade (une fleur femelle au milieu de deux fleurs mâles) sauf aux extrémités des rameaux où seules sont présentes des fleurs mâles. Les fruits sont ovoïdes ou ellipsoïdes, d’environ 1,4 cm de long et 0,7 cm de diamètre, d’abord de couleur jaune puis noire quand ils sont totalement mûrs, et contiennent une seule graine.

On reproduit cette plante au moyen de ses graines qui doivent être fraîches, car leur capacité à germer est d’assez courte durée, et qui germent au bout de 2 à 4 mois à la température de 24 à 26 °C. La croissance est au début assez lente.

Cette espèce de grande valeur ornementale et paysagère, utilisée sous forme de spécimen isolé ou en groupes ou en alignement, est cependant assez peu répandue. On peut la cultiver dans les zones aux climats tropical et subtropical humide, en plein soleil, sauf pendant les premières phases de sa croissance où elle doit être placée légèrement à l’ombre, sur des sols riches en substances organiques, parfaitement drainants et maintenus constamment humides.

Les plantes adultes peuvent supporter, durant une très courte période, de rares baisses de température légèrement au-dessous de 0 °C mais non les longues périodes de basses températures moyennes que l’on rencontre pendant les mois d’hiver des zones tempérées.

Les jeunes plantes conviennent parfaitement pour être cultivés en pot, pour la décoration des jardins d’hiver, des vérandas et des intérieurs à condition qu’ils soient très lumineux, sur des substrats riches en humus et complétés dans une proportion de 30 % par du sable grossier, de la perlite agricole ou tout autre matériau inerte pour améliorer le drainage, les températures ne devant pas de préférence descendre au-dessous de 16 °C.

Synonymes : Gulubia liukiuensis Hatus. (1964).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_S-274-1_Satakentia_liukiuensis
_S-274-2_Satakentia_liukiuensis
_S-274-3_Satakentia_liukiuensis
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants