Scaevola aemula

Famille : Goodeniaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 120.3 ko
La Scaevola aemula est une plante herbacée australienne adaptée aux climats méditerranéens © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire de l’Australie ( États de l’Australie Méridionale, de la Nouvelle Galles-du-Sud et de Victoria ) où elle pousse principalement le long des zones côtières, souvent sur les dunes de sable.

Le nom du genre se réfère au héros légendaire romain Mucius Scaevola ( du latin "scaevus" = manchot ) qui, pour montrer son courage à l’ennemi qui l’avait capturé, brûla sa main droite dans un brasier, par analogie avec la corolle de la plante qui semble à demi coupée . Le nom de l’espèce dérive du latin "aemulus" = émule, imitateur, ce qui s’explique de manière évidente.

Noms communs : common fan-flower, fairy fan-flower, half-flower ( anglais ), scaevola émule ( français ), flor-canhota ( portugais ), escaevola, escaévola, flor abanico ( espagnol ), blaue Fächerblume ( allemand ).

La Scaevola aemula R. Br. ( 1810 ) est une plante herbacée sempervirente très ramifiée, d’une hauteur pouvant atteindre environ 60 cm et large d’approximativement 1 m et qui est dotée de rameaux brunâtres ascendants ou descendants recouverts de poils clairsemés d’un jaune brunâtre.

Les feuilles sont alternes, sessiles ( dépourvues de pétiole ), simples, épaisses, de forme le plus souvent obovale, longues de 2 à 10 cm et larges de 0,5 à 3 cm avec des bords dentés et d’une couleur d’un vert éclatant.

Les inflorescences sont des épis dont la longueur peut atteindre environ 25 cm et qui ont des bractées semblables aux feuilles mais de plus petites dimensions. Les fleurs sont longues de 1,5 à 2,5 cm et ont un diamètre de 2 à 3,5 cm. La corolle est asymétrique, semi-circulaire et d’une couleur allant du bleu pâle au bleu pourpre éclatant, avec un centre généralement jaune. Il existe aussi une forme plus rare avec des pétales entièrement blancs.

Les fruits sont des capsules ovoïdes indéhiscentes ( qui ne s’ouvrent pas spontanément à maturité ), pubescentes, longues d’environ 0,5 cm et contenant une ou deux graines ovoïdes. On reproduit cette plante en semant ses graines ou au moyen de boutures sur des tiges pas trop récentes dans des substrats sableux à une température de 20 à 22° C.

C’est l’espèce de son genre la plus cultivée à cause de la couleur de ses fleurs, de sa floraison abondante qui s’étend du milieu du printemps à la fin de l’automne et de la facilité de sa culture.

JPEG - 64.3 ko
Les fleurs, semblables à une main, rappelle le héros légendaire Mucius Scaevola © Giuseppe Mazza

Le climat idéal est celui de type méditerranéen où, sèche, elle peut résister, pendant une très courte période, à des températures descendant jusqu’à -4° C. Bien enracinée elle parvient à supporter des périodes de sécheresse.

Elle est indiquée pour les bordures et les plates-bandes comme couvre-sol et pour les jardins de rocaille et doit être placée en plein soleil, même si elle supporte un léger ombrage ; le sol doit être bien drainé, acide, riche en substances organiques et complété par du sable dans la proportion de 30% afin d’améliorer le drainage.

Elle résiste aux embruns et est par conséquent particulièrement adaptée aux jardins situés à proximité de la mer. Les arrosages en été doivent être réguliers mais sans excès. Les élagages sont à effectuer après la floraison pour stimuler la production de nouveaux rameaux et donner à la plante un aspect plus compact.

Dans les climats froids elle peut être traitée comme une plante annuelle, vu la rapidité de sa croissance.

On a sélectionné de nombreuses variétés aux diverses tonalités de couleur et de différentes formes : droites, rampantes, compactes ou retombantes, ces dernières étant largement utilisées pour la culture en pots, y compris ceux suspendus en hauteur ; pour la culture en pots le substrat comportant les caractéristiques indiquées plus haut doit être maintenu presque constamment humide en été. L’usage périodique d’engrais est utile.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des GOODENIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_S-234-7_Scaevola_aemula
_S-234-8_Scaevola_aemula
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants