Scaphochlamys kunstleri

Famille : Zingiberaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire de Malaisie péninsulaire (Perak) où elle croit dans les sous-bois des forêts humides, souvent le long des rives des cours d’eau, à basse altitude.

Le nom de genre est la combinaison des noms grecs "σκάφος" (scaphos) = coque et "χλαμύς" (chlamys) = manteau, en référence à la forme des bractées ; l’espèce est dédiée à l’explorateur et collectionneur allemand Hermann H. Kunstler (1837-1887).

Scaphochlamys kunstleri (Baker) Holttum (1950) est une espèce herbacée à feuilles persistantes, acaule, au rhizome rampant et à feuilles, sur un pétiole profondément rainuré long de 12-15 cm, oblongues à apex pointu, longues de 22-30 cm et larges de 10-15 cm, de couleur vert foncé brillant sur la partie supérieure, nuancée de pourpre en-dessous. L’inflorescence, sur un court pédoncule au centre des feuilles, est un épi court, d’environ 5 cm de diamètre, constitué de bractées arrondies imbriquées, longues et larges d’environ 3,5 cm, disposées en spirale, de couleur verdâtre ou verdâtre nuancée de pourpre plus intense vers l’apex, englobant plusieurs fleurs s’ouvrant successivement.

JPEG - 179.4 ko
Originaire des forêts humides du Perak, Scaphochlamys kunstleri est une rhizomateuse rampante aux feuilles de 22-30 cm sur un pétiole de 12-15 cm © Giuseppe Mazza

Calice tubulaire spathacé incisé latéralement jusqu’à la base, long de 1,6 cm, corolle infundibuliforme au tube plus long que les bractées et aux lobes lancéolés, longs de 1,2 cm, de couleur blanche, aux staminoïdes latéraux plus larges que lobes de la corolle et au labelle obovale, émarginé, long d’environ 2,5 cm, de couleur jaune. Les fruits sont des capsules sub globulaires contenant des graines pourvues d’un arille blanc. On reconnaît trois variétés :

-  Scaphochlamys kunstleri var. kayuweh C.K.Lim (2008)
-  Scaphochlamys kunstleri var. rubra (Ridl.) Holttum (1950)
-  Scaphochlamys kunstleri var. speciosa C.K.Lim (2001)

se différenciant de l’espèce type principalement par la couleur des fleurs.

JPEG - 135 ko
Les minuscules fleurs, ici au début et à maturité, sortent successivement d’une inflorescence en spirale aux bractées imbriquées pourpres vers l’apex © Giuseppe Mazza

La reproduction se fait par semis, dans un substrat riche en humus additionné de 30 % de sable siliceux ou de perlite, maintenu humide et à une exposition ombragée, à une température de 24-26 °C, mais le plus souvent et facilement par division.

Espèce au feuillage décoratif et aux inflorescences colorées, mais peu cultivée, particulièrement adaptée comme couvre-sol exclusivement dans les zones au climat tropical et subtropical humide, en exposition partiellement ombragée ou à l’ombre, sur des sols drainants, riches en matière organique, maintenus constamment humides. Elle convient bien à la culture en pot pour la décoration des intérieurs, même peu lumineux, avec des températures et une humidité ambiantes moyennement élevées. Cette dernière peut être obtenue par des nébulisations fréquentes en utilisant de l’eau à température ambiante non calcaire ou en plaçant le pot sur une grande soucoupe remplie d’argile expansée ou de gravier, et de l’eau à un niveau tel qu’il n’atteint pas le fond du pot, ce qui crée un microenvironnement humide autour de la plante. Les arrosages doivent être réguliers, de façon à maintenir le substrat humide en permanence, mais sans stagnation, cause de pourriture éventuelle.

Synonymes : Curcuma kunstleri Baker (1890) ; Kaempferia lutea (1907) ; C.H.Wright Gastrochilus kunstleri (Baker) Valeton (1918) ; Hitcheniopsis kunstleri (Baker) Ridl. (1924).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ZINGIBERACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/s-311-2_scaphochlamys_kunstleri
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants