Stetsonia coryne

Famille : Cactaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

Stetsonia coryne (Salm-Dyck) Britton & Rose (1920) est originaire d’Argentine, de Bolivie et du Paraguay, où il croit principalement dans les forêts de xérophiles semi-caduques et les savanes, sur les zones plates des hautes terres, entre 300 et 800 m d’altitude, souvent sur des sols salins.

Cette espèce, la seule du genre, a été dédiée à l’avocat américain Francis Lynde Stetson (1846-1920), passionné et promoteur d’expéditions botaniques ; le nom de l’espèce dérive du grec "korýne" = bâton, club, sans doute en référence à la forme des jeunes plantes non encore ramifiées.

Noms communs : “Argentine toothpick”, “toothpick cactus”, “toothpick saguaro” (anglais) ; “cardón”, “cardón moro” (espagnol).

Espèce colonnaire très ramifiée pouvant atteindre une hauteur d’environ 10 m avec une couronne de 5 à 8 m de diamètre ; les spécimens adultes ont une tige basale courte, de 0,4 à 1 m de hauteur et jusqu’à 80 cm de diamètre, à la surface subérifiée couverte de plis horizontaux, de couleur brune, de laquelle partent de nombreuses tiges dressées, ramifiées à leur tour, d’environ 60 cm de long et 10 à 15 cm de diamètre.

Les tiges comportent de 8 à 10 côtes arrondies, vertes ou bleu-vert, aux aréoles ovales blanches, régulièrement espacées, munies de 6 à 8 épines radiales, dont la longueur peut atteindre jusqu’à 3 cm, et de 1 ou 2 épines centrales, robustes, qui peuvent atteindre 8 à 10 cm de longueur ; ces épines sont brun jaunâtre ou noires tendant à blanchir avec le temps, sauf à l’extrémité.

Les fleurs, nocturnes, infundibuliformes, pouvant durer de 1 à 3 jours, naissent latéralement de la partie apicale des tiges. Elles mesurent de 12 à 15 cm de long et de large, et présentent un ovaire globuleux densément recouverts d’écailles, et un tube floral cylindrique également couvert d’écailles mais plus espacées ; les tépales extérieurs sont de couleur vert terne, tandis que les intérieurs, oblongues et plats, sont blancs.

JPEG - 171.6 ko
Ces splendides fleurs de 12-15 cm s’ouvrent la nuit sur des tiges colonnaires ramifiées qui en Argentine, en Bolivie et au Paraguay atteignent 10 m de hauteur avec une canopée de 5-8 m de diamètre. Les fruits comestibles, globuleux, lisses, juteux, jaunes ou rougeâtres, de 5-6 cm de long et 4 cm de diamètre, ont l’odeur du citron © Giuseppe Mazza

Les fruits globuleux, lisses, juteux, jaunes ou rougeâtres, d’environ 5 à 6 cm de long, et 4 cm de diamètre, contiennent de nombreuses graines noires ridées, d’environ 12 mm de long, immergées dans une pulpe blanche.

La multiplication peut se faire par semis, les graines étant réparties à la surface d’un substrat de sable maintenu humide et placées dans un endroit très lumineux à une température de 25 à 30 °C, ou par bouturage, en été, en prenant soin de laisser sécher le fragment avant de le mettre à enraciner. Cette espèce possède une remarquable valeur ornementale et est particulièrement adaptée aux grands jardins "désertiques", dans les régions aux hivers doux et sec.

Elle doit être cultivée en plein soleil, ou en tout cas dans un environnement à la luminosité maximale, dans un sol particulièrement drainant, la plante étant très sensible à la pourriture des racines due à l’humidité stagnante ; ce substrat peut être composé, pour moitié, de terre ordinaire de jardin, enrichie en humus, et pour la partie restante, de sable et de gravier concassé. Dans un sol sec, et pendant une période très courte, elle peut supporter des températures allant jusqu’à -4 / -6 °C, mais il est préférable de ne pas l’exposer à des températures inférieures à 10 °C ; par conséquent, lorsque les conditions climatiques ne permettent pas la culture en plein air, elle doit être cultivée en pot, dans les conditions indiquées ci-dessus. En été, pendant la période végétative, l’arrosage doit être régulier, tout en laissant le sol s’assécher complètement avant d’arroser à nouveau. En hiver, les arrosages doivent être suspendus.

Dans les régions d’origine la partie externe du fruit dépourvu de ses pépins, est consommée crue ; sa forte saveur rappelle celle du citron. Les fruits entiers ne sont consommés qu’une fois cuits.

L’espèce est inscrite à l’Annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international)

Synonymes : Cereus coryne Salm-Dyck (1850).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des CACTACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_S-188-8_Stetsonia_coryne
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants