Thunbergia grandiflora

Famille : Acanthaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Fabienne Dauphin

 

 

JPEG - 83.1 ko
Liane vigoureuse, beauté des fleurs. Naturalisée dans beaucoup de zones tropicales © Giuseppe Mazza

Thunbergia grandiflora Roxb. (1820) est originaire de Chine, du Bhoutan, d’Inde, du Cambodge, du Laos, de Birmanie, de Thaïlande et du Vietnam.

Le genre est dédié au botaniste suédois Carl Peter Thunberg (1743-1828) ; le nom de l’espèce est la combinaison des mots latins "grandis" = grand et de “flos,-oris”= fleur, la référence est explicite.

Noms communs : “Bengal clockvine”, “Bengal trumpet”, “blue skyflower”, “blue trumpet vine”, “skyflower vine” (anglais) ; “thunbergia à grandes fleurs”, “liane mauve” (français) ; “Bengalische Thunbergie”, “Grossblütige Himmelsblume”, “Grossblütige Thunber- gie” (allemand) ; “tumbergia azul”, “enredadera de trompeta azul”, “bignonia azul”, “tunbergia trepadora” (espagnol) ; “tumbérgia-azul”, “azulzinha” (portugais).

Plante grimpante vigoureuse, sempervirente, aux tiges volubiles pouvant atteindre et dépasser 12 mètres de long et aux feuilles lobées ou ovoïdes-hastées, longues d’environ 16 cm et larges de 10 à 12 cm. Les inflorescences sont pendantes, axillaires ou terminales, portant des fleurs en forme d’entonnoir, avec un tube long de 3 à 4 cm, blanc à l’extérieur et une corolle de 6 à 8 cm de diamètre composée de cinq pétales bleu lavande à gorge jaune, l’un d’eux est plus large que les autres. Les fruits sont des capsules globuleuses finissant avec une pointe conique, longue d’environ 3 cm, contenant des graines plates qui sont catapultées à plusieurs mètres lorsque la capsule s’ouvre à maturité. Elle se multiplie par graines, boutures et avec des fragments de racines tubéreuses.

Plante très ornementale grâce à la couleur typique des fleurs et à son feuillage luxuriant. Elle s’est rapidement répandue dans tous les pays tropicaux et subtropicaux en s’acclimatant dans plusieurs zones et en devenant envahissante en raison de sa vitesse de propagation par graines et enracinements de pousses, qui se font loin du plant mère. Sa culture est même déconseillée dans certains endroits. Elle peut être cultivée dans les zones au climat tempéré chaud, où elle peut parfois se comporter comme une plante semi-caduque, tout en sachant que la partie aérienne est endommagée autour des -3 °C, alors que la souche peut tolérer -6/-7 °C. On peut la placer aussi bien en plein soleil qu’à l’ombre partielle et n’est pas exigeante sur la nature du sol.

Synonymes : Pleuremidis grandiflora (Roxburgh) Rafinesque (1838) ; Thunbergia cordifolia Nees (1847) ; Flemingia grandiflora Roxb. ex Rottler (1803) ; Thunbergia grandiflora forma axillaris (C. B. Clarke) Kuntze (1891) ; Thunbergia grandiflora var. axillaris (Roxburgh) C. B. Clarke (1884) ; Thunbergia grandiflora var. varia (Roxburgh) Kuntze (1891).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ACANTHACEAE et trouver d’autres espèces cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_T-47-15_Thunbergia_grandiflora
_T-47-16_Thunbergia_grandiflora
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants