Xanthostemon chrysanthus

Famille : Myrtaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 241.4 ko
Xanthostemon chrysanthus est un arbre sempervirent australien atteignant 20 m de hauteur © G. Mazza

L’espèce est originaire d’Australie (nord-est du Queensland) où elle croît dans les forêts pluviales côtières, principalement le long des rives des cours d’eau, du niveau de la mer jusqu’à environ 600 m d’altitude.

Le nom de genre est la combinaison de l’adjectif grec “ξανθός” (xanthos) = jaune et du substantif “στημων” (stemon) = étamine ; le nom spécifique est la combinaison de l’adjectif grec “χρυσοῦς” (chrysus) = doré et du substantif “ἄνθος” (anthos) = fleur, en référence évidente.

Noms communs : black penda, brown penda, golden myrtle, golden penda, Johnstone River penda (anglais).

Xanthostemon chrysanthus (F. Muell.) Benth. (1867) est un arbre sempervirent mesurant jusqu’à 20 m de hauteur, bien qu’en culture il se maintienne généralement plus bas, 4 à 6 m. Les feuilles, sur un pétiole long de 0,6 à 1,2 cm, groupées à l’extrémité des branches, sont alternes, simples, elliptiques à lancéolées à apex pointu et à marge entière, de 8 à 18 cm de long et de 2 à 8 cm de large, coriaces, brillantes, de couleur rougeâtre quand elles sont jeunes, puis vert intense au-dessus, plus pâle en-dessous. Inflorescences cymeuses à l’aisselle des feuilles apicales, compactes, globuleuses mesurant jusqu’à 15 cm de diamètre, portant de nombreuses fleurs de couleur jaune d’or au calice campanulé d’environ 0,5 cm de longueur et de diamètre, pétales orbiculaires ou triangulaires, longs d’environ 0,8 cm, 20 à 25 étamines, de 2,5 à 3 cm de long, et style long d’environ 4 cm ; les fleurs sont riches en nectar qui attire les abeilles et les nectariniidés. Les fruits sont des capsules subglobuleuses avec le calice persistant, de 1 à 1,5 cm de diamètre, contenant de nombreuses graines plates d’environ 0,4 cm de longueur.

Il se reproduit par semis dans un substrat organique sablonneux maintenu humide à une température de 22 à 24 °C, avec des temps de germination de 1 à 2 mois ou plus et une première floraison, dans les meilleures conditions de culture, après 2 à 3 années, et par boutures.

Espèce de grande valeur ornementale et paysagère, pour sa végétation luxuriante et sa floraison longue et brillante, nécessitant peu de soins, cultivable en plein soleil ou sous un ombrage léger dans les zones tropicales et subtropicales humides ; sa culture peut être tentée dans celles au climat tempéré chaud plus doux où les températures autour de 0 °C sont des exceptions de courte durée, mais avec une floraison moins abondante. Elle n’est pas particulièrement exigeante sur le sol, pourvu qu’il soit drainant, et, bien enracinée, elle peut résister à des périodes de sécheresse, mais pousse mieux dans les sols riches maintenus presque constamment humides, mais sans stagnation. Elle peut être utilisée dans les parcs et les jardins en groupes ou en tant que spécimen isolé, ou comme arbre de rue, supporte en outre des tailles même drastiques et peut être élevée en buisson ou mise en forme pour réaliser des bordures, des haies et des brise-vent.

JPEG - 185.4 ko
Inflorescence dorée de 15 cm de diamètre, compacte et globuleuse, riche en nectar, attirant abeilles et nectariniidés © Giuseppe Mazza

Cultivable également dans de grands conteneurs, en particulier les variétés à port nain, dans un substrat organique additionné de 30 % de sable de silice grossier, pour pouvoir être abrités en hiver dans un environnement particulièrement lumineux, lorsque les conditions climatiques ne permettent pas un maintien permanent à l’extérieur, avec des températures minimales non inférieures à 10 °C. Arrosages réguliers et abondants en été, plus réduits en hiver, mais sans jamais laisser sécher complètement sur le substrat, et fertilisation au printemps et en été, de préférence avec des produits équilibrés hydrosolubles contenant des oligoéléments.

La plante est l’emblème floral de la vile de Cairns dans le nord de l’Australie. Le bois, de couleur brune, dur, résistant et de longue durabilité, était utilisé autrefois dans la construction.

Synonymes : Metrosideros chrysantha F.Muell. (1864) ; Nania chrysantha (F.Muell.) Kuntze (1891).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MYRTACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/x-7-1_xanthostemon_chrysanthus
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants